Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
XML 2k
Mercredi 24 mars 2021 - Bruxelles Edition provisoire

Nouvelle stratégie UE-Afrique (débat)
MPphoto
 

  Maria Arena (S&D). – Madame la Présidente, l’Afrique est certes un continent où la population est parmi la plus pauvre du monde, mais l’Afrique est aussi indéniablement le continent le plus riche au monde pour ce qui est des ressources naturelles: l’or, le diamant, l’uranium, le phosphore, le coltan, le gaz, le cacao, le coton, pour n’en citer que quelques-unes. Sans ces matières premières, la plupart des industries mondiales seraient aujourd’hui à l’arrêt. À titre d’exemple, 80 % de l’électricité produite en France provient de l’exploitation de l’uranium du Niger.

Depuis la colonisation et après les indépendances, le principal souci des pays colonisateurs a été de vider ces pays pour garantir le bien-être des populations occidentales et remplir les poches du business. Les entreprises étrangères n’apportent pas grand-chose aux populations locales, elles profitent de la main d’œuvre abondante, bon marché, sans protection sociale. Elles profitent aussi d’une faible pression fiscale et, de surcroît, d’une responsabilité environnementale inexistante. Il est vrai qu’elles sont souvent face à des États défaillants, souvent corrompus, plus préoccupés de leur enrichissement personnel que du bien-être de leurs concitoyens. Le réchauffement climatique causé par nos modèles de production vient se rajouter à ce désastre.

Alors oui, il nous faut une nouvelle stratégie Union européenne-Afrique. Mais cette stratégie doit imposer une responsabilité sociale et environnementale aux entreprises. Cette stratégie doit lutter contre la corruption. Cette stratégie doit changer notre modèle de production et elle doit inclure beaucoup plus la société civile, les femmes et les jeunes.

 
Dernière mise à jour: 25 mars 2021Avis juridique - Politique de confidentialité