Question parlementaire - E-0803/2003(ASW)Question parlementaire
E-0803/2003(ASW)

    Réponse donnée par M. Patten au nom de la Commission

    La Commission remercie les Honorables Parlementaires pour les informations relatives à la situation de Mme Liu Jie et de son mari. Elle se tient régulièrement informée des développements relatifs au mouvement Falun Gong au travers de rapports émanant tant d'organisations non-gouvernementales que d'observateurs sur place.

    La Commission suit très étroitement l'évolution de la situation des droits de l'homme en Chine. Elle est d'avis que le dialogue bilatéral instauré en 1996 constitue un cadre particulièrement approprié pour souligner les préoccupations de l'Union en ce domaine.

    À cette occasion, l'Union a régulièrement rappelé l'importance qu'elle attache au respect de la liberté d'expression et d'association dont elle a fait un des thèmes essentiels du dialogue et insisté pour que soient abolies toutes mesures qui pourraient en entraver l'exercice.

    Un certain nombre d'adeptes de Falun Gong figurent parmi les individus dont le cas a été, dans ce contexte, directement évoqué par l'Union.

    JO C 268 E du 07/11/2003