Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
PDF 29kWORD 39k
6 mars 2009
E-1441/09
QUESTION ÉCRITE E-1441/09
posée par Raül Romeva i Rueda (Verts/ALE) , Michael Cashman (PSE) , Sophia in 't Veld (ALDE) , Lissy Gröner (PSE) , Kathalijne Maria Buitenweg (Verts/ALE) , Jean Lambert (Verts/ALE) , Bairbre de Brún (GUE/NGL) , Catherine Stihler (PSE) , Caroline Lucas (Verts/ALE) , Glenys Kinnock (PSE) , Eva-Britt Svensson (GUE/NGL) , Gary Titley (PSE) , John Bowis (PPE-DE) , Baroness Sarah Ludford (ALDE) , Britta Thomsen (PSE) , Richard Corbett (PSE) et Emine Bozkurt (PSE)
au Conseil

 Objet: Meurtre d'une militante des droits fondamentaux des transsexuels au Honduras
 Réponse écrite 

Selon des articles récents transmis par les organisations de défense des droits de l'homme Front Line, Amnesty International et FIDH (Fédération internationale des droits de l'homme), une militante des droits de l'homme, Cynthia Nicole Moreno, qui luttait pour les droits des personnes transgenres au Honduras, a été sauvagement abattue le 9 janvier 2009. Des ONG actives dans ce domaine ont déclaré qu'elle aurait très probablement été assassinée en raison de ses activités en faveur des droits fondamentaux des personnes transgenres. C'était l'une des représentantes publiques de la communauté transgenre dans la presse et dans diverses conférences.

Deux autres femmes transgenres ont récemment été tuées au Honduras: Jazmina Zelaya le 30 octobre 2008 et une autre femme le 17 décembre 2008.

La police hondurienne est très réticente à l'idée d'enquêter sur ces affaires et l'on risque de ne jamais retrouver les meurtriers en raison de cette inaction de la police.

Le Conseil a-t-il connaissance des actes de violence perpétrés actuellement contre les transgenres au Honduras? A-t-il soulevé ou entend-il soulever cette question avec les autorités du Honduras?

Dans son programme de travail en matière de relations extérieure, la présidence tchèque déclarait qu'«une attention toute particulière sera accordée au soutien des militants des droits de l'homme». Compte tenu de cette priorité, le Conseil exercera-t-il une pression sur le Honduras afin que ce dernier protège les militants des droits fondamentaux des transgenres et ouvre une enquête approfondie sur les meurtres susmentionnés?

Langue originale de la question: ENJO C 189 du 13/07/2010
Avis juridique - Politique de confidentialité