Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
PDF 39kWORD 40k
25 mai 2010
E-3612/2010
Question avec demande de réponse écrite E-3612/2010
à la Commission
Article 117 du règlement
Elena Oana Antonescu (PPE)

 Objet: Réduction de la charge représentée par les maladies chroniques grâce à l'implication des patients dans la gestion de leur propre maladie
 Réponse écrite 

Les maladies chroniques constituent l'un des plus grand défis de ce siècle pour les sociétés et les systèmes de santé. Selon l'organisation mondiale de la santé, les maladies chroniques représentent la plus grande charge de morbidité en Europe, puisqu'en 2005 elles étaient à l'origine de 86 % des décès (77 % de la charge de morbidité cette même année).

Un grand nombre de ces maladies peuvent être gérées par les patients eux-mêmes. Ils peuvent être formés et modifier leurs comportements, surveiller l'évolution de leur maladie ou de certains signes vitaux et agir pour améliorer leur état de santé, lorsque l'intervention ou l'aide d'un cadre médical n'est pas nécessaire. Il serait ainsi possible de limiter la dépendance du patient vis-à-vis du système de santé et de réduire les coûts associés au traitement des maladies chroniques. L'intégration de la prévention et de l'autogestion des maladies dans les politiques au niveau national et communautaire pourrait contribuer à la réduction de la charge représentée par ces maladies à l'avenir.

L'autogestion des maladies et l'implication du patient figurent-elles parmi les priorités fixées par la Commission dans son programme législatif pour la période à venir? Quelles recommandations envisage la Commission pour contribuer à la réduction de la charge représentée par les maladies chroniques au niveau de l'Union, et quelle efficacité pourraient avoir celles-ci? La Commission a‑t-elle évalué la façon dont les États membres gèrent ces problèmes au niveau national et pense‑t-elle qu'il convient d'élaborer des modèles d'optimisation de ces approches nationales via une approche harmonisée?

Langue originale de la question: ROJO C 170 E du 10/06/2011
Avis juridique - Politique de confidentialité