Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
PDF 41kWORD 40k
9 novembre 2010
E-9220/2010
Question avec demande de réponse écrite E-9220/2010
à la Commission
Article 117 du règlement
Konrad Szymański (ECR)

 Objet: Persécution des catholiques des Philippines en Arabie saoudite
 Réponse écrite 

Un prêtre et douze fidèles catholiques provenant des Philippines ont été arrêtés en Arabie saoudite au cours de la célébration de l'eucharistie. Ces arrestations ont eu lieu le 1er octobre 2010, dans un des hôtels de la capitale, à Riyad. Les autorités ont expliqué ces arrestations par le fait que le droit saoudien tolère les rencontres restreintes de chrétiens mais pas les assemblées plus importantes. Les diplomates philippins sont très vraisemblablement parvenus à négocier la libération conditionnelle des accusés. Aucun jugement n'a encore été prononcé dans cette affaire.

L'Arabie saoudite compte près d'un million de catholiques philippins, qui sont soumis à une interdiction quasi totale de se livrer à des pratiques religieuses. Les immigrants sont souvent confrontés à des abus et à des crimes fondés sur la religion: exploitation, abus sur le lieu de travail, violences. L'Église catholique sollicite depuis de nombreuses années l'autorisation de bâtir des églises, en rappelant aux autorités que, dans les pays européens, les mosquées sont librement construites et que les émigrants musulmans peuvent pratiquer l'islam.

Les événements décrits illustrent le problème de la violation des Droits de l'homme en Arabie saoudite, en particulier la liberté de confession et la liberté d'appartenance religieuse, consacrés par l'article 18 de la déclaration universelle des Droits de l'homme ainsi que par la convention européenne des Droits de l'homme.

La Commission compte-t-elle prendre des mesures à ce sujet? La Commission compte-t-elle notamment publier une note ou appliquer une démarche particulière dans ce cas précis et d'autres cas similaires?

De quelle manière la Commission prendra-t-elle en considération le problème susmentionné dans sa politique étrangère à l'égard de l'Arabie saoudite?

Langue originale de la question: PLJO C 249 E du 26/08/2011
Avis juridique - Politique de confidentialité