Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
PDF 22kWORD 31k
3 mars 2014
E-013542/2013(ASW)
Réponse donnée par Mme Asthon, Vice-présidente/Haute Représentante au nom de la Commission
Référence de la question: E-013542/2013

La Vice-présidente/Haute Représentante partage totalement l'opinion de l'Honorable Parlementaire au sujet du rôle important que la société civile, et notamment les femmes, peuvent jouer dans les processus de paix, en particulier en Colombie.

En ce qui concerne les négociations de La Havane entre le gouvernement colombien et les FARC, s'il est vrai que les représentants de la société civile ne participent pas directement aux discussions, l'avis de la société civile est néanmoins régulièrement pris en compte dans le processus de paix grâce à un vaste mécanisme de consultation, géré par le bureau de l'ONU en Colombie et l'université nationale de Colombie et qui a attiré de nombreuses contributions de la part d'organisations et de particuliers.

L'UE croit, elle aussi, que les organisations de la société civile, et en particulier les organisations de femmes, auront un rôle crucial à jouer pour assurer le succès de la mise en œuvre du processus de paix si un accord est conclu entre les parties. À cet égard, l'UE veillera à maintenir un dialogue continu avec la société civile et à soutenir les organisations de la société civile, surtout celles de femmes, en s'appuyant sur l'aide financière déjà substantielle fournie par l'EU pour contribuer à l'émergence d'une culture de la paix en Colombie.

JO C 273 du 20/08/2014
Avis juridique - Politique de confidentialité