Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
PDF 99kWORD 27k
7 mars 2014
E-002713-14
Question avec demande de réponse écrite E-002713-14
à la Commission (Vice-Présidente/Haute Représentante)
Article 117 du règlement
Barbara Matera (PPE) , Lara Comi (PPE) , Cristiana Muscardini (ECR) , Marco Scurria (PPE) , David Casa (PPE) , Dubravka Šuica (PPE) , Marietje Schaake (ALDE) , Sophia in 't Veld (ALDE) , Iñaki Irazabalbeitia Fernández (Verts/ALE) , Joanna Senyszyn (S&D) , Angelika Werthmann (ALDE) , Marie-Thérèse Sanchez-Schmid (PPE) , Nicole Sinclaire (NI) , Roberta Metsola (PPE) , Anne Delvaux (PPE) , Ana Gomes (S&D) , Jörg Leichtfried (S&D) , Hannu Takkula (ALDE) , Rolandas Paksas (EFD) , Joanna Katarzyna Skrzydlewska (PPE) , Zuzana Roithová (PPE) , Reinhard Bütikofer (Verts/ALE) , Antigoni Papadopoulou (S&D) , Alda Sousa (GUE/NGL) , Jan Březina (PPE) , Marisa Matias (GUE/NGL) , Salvador Sedó i Alabart (PPE) , Jean Lambert (Verts/ALE) , Rosa Estaràs Ferragut (PPE)

 Objet:  VP/HR — Droits des femmes détenues en Égypte
 Réponse écrite 

De récentes informations ont révélé que l'Égypte procède une fois de plus à des «tests de virginité» sur les femmes détenues. Ces tests sont une atteinte à la vie privée et Amnesty International estime qu'ils sont une forme de torture. Il s'agit d'un examen de contrôle du sang au niveau de l'hymen. Il convient de noter que l'information n'a pas été totalement vérifiée ou confirmée. Lorsque l'armée égyptienne a pris le pouvoir, elle a affirmé qu'elle interdirait les tests de virginité, ce qu'elle n'a toujours pas fait. En 2012, le Général Abdel Fattah Al-Sissi a défendu les tests de virginité en déclarant qu'ils ont pour but de «protéger les femmes contre le viol ainsi que les soldats et les officiers de toute accusation de viol». Il est inquiétant qu'un candidat à l'élection présidentielle égyptienne approuve de tels tests, qui portent atteinte aux droits des femmes. Les tests constituent une violation manifeste de la Convention des Nations unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes. En outre, ils s'ajoutent aux nouvelles mesures déployées pour mettre fin aux protestations politiques, à savoir l'arrestation des manifestants et la détention dans d'épouvantables conditions carcérales.

Le groupe de travail pour l'Égypte a approuvé un ensemble de mesures de soutien pour promouvoir l'éducation, lutter contre les violences envers les femmes et accroître la participation des femmes dans le processus électoral. Toutefois, il est important que la Commission continue de dénoncer les violations faites à l'égard des droits des citoyens égyptiens, comme dans ce cas-ci.

1. Quels moyens de pression la vice-présidente et haute représentante entend-elle utiliser pour garantir que le prochain dirigeant de l'Égypte interdira les tests de virginité et améliore les droits des personnes les plus vulnérables dans le pays au vu des violentes répressions exercées à l'encontre des dissidents politiques?

2. La Commission prévoit-elle de fournir une aide financière ou une aide à la médiation afin que ces accusations d'oppression militaire fassent l'objet d'une enquête judiciaire et les responsables soient poursuivis?

Langue originale de la question: ENJO C 355 du 08/10/2014
Avis juridique - Politique de confidentialité