Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
PDF 107kWORD 19k
7 septembre 2018
E-004570-18
Question avec demande de réponse écrite E-004570-18
à la Commission
Article 130 du règlement
Elly Schlein (S&D) , Judith Sargentini (Verts/ALE) , Juan Fernando López Aguilar (S&D) , Birgit Sippel (S&D) , Cornelia Ernst (GUE/NGL) , Andrejs Mamikins (S&D) , Claude Moraes (S&D) , Miguel Urbán Crespo (GUE/NGL) , Miltiadis Kyrkos (S&D) , Dietmar Köster (S&D) , Sergio Gaetano Cofferati (S&D) , Soraya Post (S&D) , Marie-Christine Vergiat (GUE/NGL) , Daniele Viotti (S&D) , Flavio Zanonato (S&D) , Sylvie Guillaume (S&D) , Ana Gomes (S&D) , Cécile Kashetu Kyenge (S&D) , Barbara Spinelli (GUE/NGL) , Eleonora Forenza (GUE/NGL) , Ska Keller (Verts/ALE) , Josef Weidenholzer (S&D) , Terry Reintke (Verts/ALE)

 Objet:  Situation en Bosnie-Herzégovine
 Réponse écrite 

Selon des estimations, plus de 12 000 migrants ont déjà pénétré sur le territoire de Bosnie‐Herzégovine cette année, des milliers d'entre eux se trouvant actuellement dans les villes de Bihać et de Velika Kladuša, où Médecins sans frontières (MSF) et d'autres ONG dénoncent les conditions dramatiques dans lesquelles vivent ces personnes, en l'absence de structures d'accueil adéquates, d'assistance de base et de support médical.

En outre, selon certains journaux et organisations, les autorités croates feraient usage de la violence à l'encontre des réfugiés qui franchissent la frontière depuis la Bosnie‐Herzégovine. Dans son édition du 15 août 2018, le journal The Guardian fait état de vols et de brutalités systématiques auxquels se livrerait la police croate à l'encontre des réfugiés, des allégations également signalées par MSF.

La Commission effectue-t-elle un suivi de l'utilisation des fonds européens octroyés à la Bosnie-Herzégovine pour aider les migrants et garantir des structures d'accueil adéquates, notamment la somme de 1,5 million d'euros allouée en juin et les 6 millions d'euros alloués en août?

Quelles mesures la Commission compte-t-elle prendre pour confirmer la véracité de ces abus et garantir le respect des droits fondamentaux, notamment le droit à demander l'asile dans l'Union?

Le corps européen de garde-frontières et de garde-côtes est-il présent à la frontière entre la Croatie et la Bosnie‐Herzégovine, et, si tel est le cas, combien d'unités sont-elles engagées?

Langue originale de la question: EN 
Dernière mise à jour: 19 septembre 2018Avis juridique - Politique de confidentialité