Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 33kWORD 17k
6 juillet 2020
E-002185/2020(ASW)
Réponse donnée par M. Breton
au nom de la Commission européenne
Référence de la question: E-002185/2020

La Commission regrette les longs embouteillages qu'ont causés les restrictions initiales mises en place par les États membres pour lutter contre la propagation du coronavirus et déplore leurs conséquences sur le transport des infrastructures d'urgence à base de bois.

La Commission s'est engagée sans réserve à garantir la bonne circulation des marchandises. Le 16 mars 2020, la Commission a présenté des lignes directrices relatives aux mesures de gestion des frontières visant à protéger la santé publique et à garantir la disponibilité des biens et des services essentiels(1). Le 23 mars 2020, elle a publié des orientations pratiques visant à assurer la continuité du flux de marchandises au sein de l'UE par l'établissement de voies réservées («green lanes»)(2). Le temps d'attente aux points de passage frontaliers désignés pour ces voies réservées, incluant la durée des contrôles et autres vérifications, ne devrait pas dépasser 15 minutes.

En outre, afin d'assurer la coordination et la transparence requises, la première réunion ad hoc de la task-force chargée du respect des règles du marché unique s'est tenue le 7 avril 2020, comme annoncé dans la communication intitulée «Plan d'action à long terme visant à mieux mettre en œuvre et faire respecter les règles du marché unique». Elle a permis d'aborder les questions urgentes que sont les restrictions à la libre circulation des marchandises au sein de l'UE et les contrôles aux frontières intérieures.

La Commission continue de suivre la situation dans l'ensemble de l'UE.

(1) JO C 86I du 16.3.2020, p. 1.
(2) JO C 96I du 24.3.2020, p. 1.
Dernière mise à jour: 6 juillet 2020Avis juridique - Politique de confidentialité