Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 45kWORD 9k
8 octobre 2020
E-005538/2020
Question avec demande de réponse écrite E-005538/2020
à la Commission
Article 138 du règlement intérieur
Anne Sander (PPE)
 Réponse écrite 
 Objet: Phénomène d’hybridation du loup en Europe

La directive «Habitats» vise à protéger et à maintenir certains types d’habitats naturels ainsi que les espèces listées à l’annexe II. Parmi ces espèces protégées figure l’espèce Canis lupus. Les populations de loups ont depuis lors considérablement augmenté, causant parfois des dommages très importants à nos agriculteurs dans certaines de nos régions. Aujourd’hui, la sauvegarde de cette espèce se heurte à une difficulté nouvelle, à savoir le phénomène d’hybridation entre loups sauvages et chiens domestiques.

1. À partir de quel taux de croisement la Commission estime-t-elle qu’un individu est un loup hybride?

2. Ce phénomène risquant d’aller croissant, la Commission entend-elle prendre des mesures à ce sujet et clarifier la définition et le statut des animaux issus d’un croisement entre loup sauvage et chien domestique?

Dernière mise à jour: 21 octobre 2020Avis juridique - Politique de confidentialité