Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
PDF 36kWORD 9k
11 février 2021
E-000860/2021
Question avec demande de réponse écrite  E-000860/2021
à la Commission
Article 138 du règlement intérieur
Anne Sander (PPE)
 Réponse écrite 
 Objet: Taxes douanières sur les noix en provenance des États-Unis

En novembre 2020, la Commission a pris des mesures de sanctions douanières à l’encontre des États-Unis, frappant ainsi certains produits agroalimentaires. Or, indemnes de toutes taxes supplémentaires, les producteurs américains peuvent toujours exporter une très grande partie de leur production de fruits à coques, en particulier de noix, vers le marché européen. La production californienne, extrêmement importante, inonde l’Europe, causant de réelles difficultés à nos producteurs, et ce malgré des modes de production traditionnels de qualité.

L’inclusion des noix, du fait du volume élevé des exportations américaines vers l’Union européenne, aurait permis une sérieuse mise sous pression des autorités américaines dans la guerre commerciale que nous connaissons.

La Commission, pourrait-elle indiquer pourquoi les noix ont été exclues des mesures de sanctions contre les États-Unis? Entend-elle modifier la liste des produits frappés pour y inclure les noix, et si oui à quelle échéance?

Comment entend-elle également à l’avenir valoriser nos modes de production de fruits à coque, en particulier de noix, face à des exportateurs si productivistes?

Dernière mise à jour: 25 février 2021Avis juridique - Politique de confidentialité