• EN - English
  • FR - français
Question parlementaire - E-003039/2021Question parlementaire
E-003039/2021

    Importation de macaques à longue queue en provenance de Maurice

    Question avec demande de réponse écrite  E-003039/2021
    à la Commission
    Article 138 du règlement intérieur
    Raphaël Glucksmann (S&D)

    Le centre d’élevage Biosphere Trading Ltd a obtenu l’autorisation du gouvernement mauricien de multiplier par dix la capacité de sa ferme d’élevage de macaques à longue queue. Les primates sont exportés et utilisés à des fins scientifiques. Pour atteindre une colonie de 7 500 animaux, l’entreprise prévoit d’acheter des singes capturés par des particuliers à l’aide de pièges fournis par elle.

    La directive 2010/63/UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques prévoit qu’à partir de 2022, la recherche ne pourra avoir recours aux primates non humains que s’ils sont la progéniture d’individus élevés en captivité ou proviennent de colonies autonomes.

    En 2014, 50 % des primates non humains utilisés pour la première fois dans la recherche au sein de l’Union européenne étaient nés à Maurice.

    Dans ces conditions, le risque d’importation, au sein de l’Union européenne, de primates non humains issus du monde sauvage est bien réel.

    Comment la Commission compte-t-elle s’assurer qu’à partir de 2022, les macaques à longue queue importés depuis Maurice auront bien été élevés en captivité conformément à la directive 2010/63/UE?

    Dernière mise à jour: 21 juin 2021
    Avis juridique - Politique de confidentialité