• EN - English
  • FR - français
Question parlementaire - E-002574/2022Question parlementaire
E-002574/2022

    Diminution des nitrates et des aides envers nos agriculteurs

    Question avec demande de réponse écrite  E-002574/2022
    à la Commission
    Article 138 du règlement intérieur
    Aurélia Beigneux (ID)

    La guerre en Ukraine a fait exploser les prix des engrais, rendant vulnérable le secteur agroalimentaire de l’Union européenne. Elle a mis en évidence la dépendance de l’Union à l’égard de pays tiers pour des intrants essentiels tels que le gaz naturel, les matières premières et les engrais chimiques.

    Par ailleurs, une directive de 1991 vise à protéger la qualité de l’eau dans toute l’Europe en empêchant les nitrates d’origine agricole de polluer les eaux souterraines et de surface, et en encourageant le recours à de bonnes pratiques agricoles.

    L’utilisation du fumier traité dans les zones polluées est déjà autorisée de manière flexible, mais qu’en est-il de nos agriculteurs qui devront une fois de plus faire un effort? Il est ici important de soutenir l’utilisation des nutriments provenant du fumier ou du fumier recyclé, de manière à accroître la circularité.

    À la lumière de ce qui précède:

    La Commission prévoit-elle d’élaborer une méthode de dérogation permettant l’épandage d’engrais avec des éléments nutritifs récupérés du fumier sur une longue période?

    Dernière mise à jour: 20 juillet 2022
    Avis juridique - Politique de confidentialité