• EN - English
  • FR - français
Question parlementaire - E-002943/2022Question parlementaire
E-002943/2022

La Commission de Bruxelles paye des étrangers pour sa protection

Question avec demande de réponse écrite  E-002943/2022
à la Commission
Article 138 du règlement intérieur
Virginie Joron (ID)

Après avoir confié son cloud à Amazon, la Commission a octroyé un contrat de 1,2 milliard d’euros sur huit ans à British Telecom pour la gestion de «TESTA», son service de communication d’informations confidentielles entre administrations des États membres de l’Union européenne[1].

Au-delà de la sécurité informatique, la sécurité physique est également sous-traitée à des firmes internationales non européennes. C’est la société de gardiennage américaine G4S qui «sécurise» le quartier général de la Commission à Bruxelles[2]. D’après une réponse antérieure de la Commission, c’est un budget d’environ 50 millions d’euros par an qui est affecté à la sécurité de ses sites de Bruxelles et de Luxembourg[3].

Notons au passage que la filiale belge de G4S a accepté en 2021 de payer 15 millions de dollars pour clore une procédure judiciaire américaine concernant des fraudes sur des contrats d’appels d’offres pour la protection de bases américaines en Belgique[4].

Dernière mise à jour: 14 septembre 2022
Avis juridique - Politique de confidentialité