• EN - English
  • FR - français
Question parlementaire - E-002953/2022Question parlementaire
E-002953/2022

La Banque européenne d’investissement (BEI) investit 2,5 milliards d’euros en Chine: combien dans l’Est de la France?

Question avec demande de réponse écrite  E-002953/2022/rev.1
à la Commission
Article 138 du règlement intérieur
Virginie Joron (ID), Jean-François Jalkh (ID)

En 1957, lors de la création de la Communauté économique européenne (CEE) et de la BEI, l’article 130 du traité de Rome stipulait que la BEI financerait des projets de développement des régions les moins avancées de la CEE[1]. La proposition allemande d’utiliser le dollar comme monnaie de référence n’avait pas été retenue[2].

Pourtant, en 2021, la BEI réalise ses opérations en euros et dans des monnaies étrangères. Ainsi, son portefeuille d’actifs liquides à long terme investit des titres qui sont émis ou garantis par les États-Unis[3]. Son exposition dans la détention d’obligations souveraines est à deux tiers hors d’Europe[4].

En 2021, la BEI a prêté 107 milliards d’euros pour des projets hors d’Europe (contre 64 milliards en France), dont 10 milliards en Turquie et 2,5 milliards en Chine[5]. Des fonds ont été débloqués pour le Royaume-Uni malgré le Brexit[6].

Dernière mise à jour: 27 septembre 2022
Avis juridique - Politique de confidentialité