Question parlementaire - E-000464/2024Question parlementaire
E-000464/2024

Protection biologique des cultures

Question avec demande de réponse écrite  E-000464/2024
à la Commission
Article 138 du règlement intérieur
Irène Tolleret (Renew), Martin Hojsík (Renew), Max Orville (Renew), Norbert Lins (PPE), Dominique Riquet (Renew), Karen Melchior (Renew), Marlene Mortler (PPE), Sylvie Brunet (Renew), Erik Poulsen (Renew), Anne Sander (PPE), Franc Bogovič (PPE), Pernille Weiss (PPE), Morten Løkkegaard (Renew), Anne-Sophie Pelletier (The Left), Tom Vandenkendelaere (PPE), Christine Schneider (PPE), Peter Jahr (PPE), Michaela Šojdrová (PPE), Asger Christensen (Renew)

Depuis que le Parlement a rejeté le projet de règlement sur une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable, la rédaction d’une définition de la protection biologique des cultures est à l’arrêt. Cela ralentit les tentatives d’harmoniser la législation européenne dans ce domaine.

Si l’Union européenne veut réduire de 50 % l’utilisation des pesticides chimiques, il est essentiel d’accélérer les procédures d’autorisation relatives à de nouveaux produits, notamment dans le domaine de la protection biologique des cultures, afin que les agriculteurs disposent de solutions de remplacement et puissent réussir leur transition écologique. Aujourd’hui, une telle procédure prend environ dix ans dans l’Union, alors qu’elle ne dure que deux ou trois ans dans d’autres pays.

L’Union doit aussi adopter un règlement qui couvre toutes les catégories de protection biologique des cultures, afin d’harmoniser la législation, de stimuler le développement de produits et d’accélérer leur arrivée sur le marché.

Dépôt:12.2.2024

Dernière mise à jour: 20 février 2024
Avis juridique - Politique de confidentialité