Procédure : 2015/2543(RSP)
Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : O-000008/2015

Textes déposés :

O-000008/2015 (B8-0108/2015)

Débats :

PV 27/04/2015 - 16
CRE 27/04/2015 - 16

Votes :

Textes adoptés :


Questions parlementaires
PDF 103kWORD 24k
30 janvier 2015
O-000008/2015
Question avec demande de réponse orale O-000008/2015
à la Commission
Article 128 du règlement
Alberto Cirio, Glenis Willmott, Marcus Pretzell, José Inácio Faria, Younous Omarjee, Piernicola Pedicini, au nom de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire

 Objet: Stratégie contre l'alcool
 Réponse en plénière 

Le mauvais usage de l’alcool reste, par l’importance, la troisième cause évitable de maladie et de décès en Europe et un facteur de risque dans plus de soixante maladies chroniques, dont le cancer et les pathologies cardiaques ou hépatiques. L’abus d’alcool est aussi lié à l’obésité, qui est une préoccupation majeure pour la santé publique et la quatrième cause évitable de maladie en Europe. En outre, l’abus d’alcool et l’alcoolisme sont liés à d’autres problèmes de société, dont l’absentéisme au travail, les ruptures familiales et la violence. L’Europe présente le niveau le plus élevé au monde de consommation d’alcool.

Dans ce contexte, comme la précédente stratégie de l’Union européenne pour aider les États membres à réduire les dommages liés à l’alcool a pris fin en 2012, la Commission est priée de répondre aux questions suivantes:

1. Compte-t-elle présenter des propositions en vue d’une nouvelle stratégie contre l’alcool? Peut-elle expliquer si d’autres mesures vont être prises en sus de ce plan?

2. Le nouveau document fera-t-il les distinctions qui conviennent entre les comportements et les attitudes à l’égard de la consommation d’alcool, ainsi qu’entre les boissons alcoolisées?

3. La Commission peut-elle expliquer pourquoi elle n’a pas encore publié un nouveau rapport distinct sur l’application aux boissons alcoolisées de l’obligation de fournir la liste des ingrédients et des informations nutritionnelles, alors que le règlement (UE) no 1169/2011 prévoyait qu’un tel rapport serait rédigé au plus tard en décembre 2014? A-t-elle encore l’intention d’élaborer ce rapport?

4. Éclairée par l’expérience du forum européen "Alcool et santé", la Commission envisage-t-elle une initiative quelconque pour encourager la coordination et l’implication des parties prenantes?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique - Politique de confidentialité