Procédure : 2016/2988(RSP)
Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : O-000141/2016

Textes déposés :

O-000141/2016 (B8-1814/2016)

Débats :

PV 30/11/2016 - 16
CRE 30/11/2016 - 16

Votes :

Textes adoptés :


Questions parlementaires
PDF 107kWORD 17k
15 novembre 2016
O-000141/2016
Question avec demande de réponse orale O-000141/2016
à la Commission
Article 128 du règlement
Rosa D'Amato, Laura Agea, Fabio Massimo Castaldo, Isabella Adinolfi, Rolandas Paksas, Daniela Aiuto, Piernicola Pedicini, David Coburn, au nom du groupe EFDD

 Objet: Situation en Italie après les séismes
 Réponse en plénière 

Le 24 août 2016, un séisme dévastateur a ravagé le centre de l'Italie. Plus tard, trois violents tremblements de terre sont venus frapper plusieurs régions du centre de la péninsule, dans une succession de secousses survenues le 26 octobre (avec des magnitudes de 5,5 et de 6,1 sur l'échelle de Richter) et le 30 octobre (avec une magnitude de 6,5). Selon les informations disponibles, cette série de catastrophes aurait fait 290 morts et plus de 400 blessés, et, dans l'éventualité d'un effet domino, le nombre de déplacés pourrait atteindre 100 000.

Les territoires touchés ont subi une déformation qui s'étend sur environ 130 kilomètres carrés, avec un déplacement maximal d'au moins 70 centimètres. Ces séismes ont détruit des villes, gravement endommagé des infrastructures locales et régionales, détruit des biens du patrimoine historique et culturel, et nui à l'activité économique, notamment aux PME, à l'agriculture et aux secteurs touristique et gastronomique. Le dernier séisme, qui remonte au 30 octobre, était le plus violent à frapper le pays depuis plus de trente ans. L'anéantissement de villages entiers a poussé de nombreux habitants des zones affectées au bord du désespoir.

En outre, les conditions météorologiques rigoureuses auxquelles il faut s'attendre durant l'hiver prochain sont une source de préoccupation majeure pour les nombreuses personnes déplacées. Face à ce problème, il faut agir avec rapidité et efficacité pour garantir des conditions de vie décentes aux habitants privés de leur logement.

Dans ce contexte, la Commission est priée de répondre aux questions suivantes:

– La Commission a-t-elle reçu, de la part du gouvernement italien, une demande d'intervention du Fonds de solidarité de l'Union européenne? Si oui, a-t-elle pris toutes les mesures nécessaires pour l'évaluer rapidement et mobiliser rapidement une telle aide en vue de soutenir et aider les autorités italiennes nationales et régionales qui s'emploient à porter secours aux populations touchées par la catastrophe?

– Envisage-t-elle d'examiner les demandes de modification des programmes opérationnels nationaux et régionaux italiens, afin de mieux répondre aux enjeux de l'objectif thématique n° 5 ("Promouvoir l'adaptation au changement climatique et la prévention et la gestion des risques"), si l'Italie motive dûment ces demandes conformément à l'article 30 du règlement portant dispositions communes?

– La Commission pourrait-elle examiner les procédures actuellement applicables à l'analyse des demandes de financement en vue de les simplifier et de réduire les délais d'approbation et de versement des aides financières au titre du Fonds de solidarité de l'Union européenne?

Langue originale de la question: EN
Avis juridique - Politique de confidentialité