Question parlementaire - O-000004/2017Question parlementaire
O-000004/2017

    Grande interpellation - Coopération entre les trafiquants d'êtres humains et les ONG engagées dans des opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée

    Grande interpellation avec demande de réponse écrite et débat O-000004/2017/rév.1
    à la Commission
    Article 130 ter du règlement
    Beatrix von Storch, au nom du groupe EFDD

    Cycle de vie en séance
    Cycle relatif au document :  
    O-000004/2017
    Textes déposés :
    O-000004/2017 (B8-0206/2017)
    Votes :
    Textes adoptés :

    Le 15 décembre 2016, le Financial Times a publié plusieurs extraits qui ont «fuité» de rapports de Frontex et qui laissent supposer l’existence d’une coopération intense entre les trafiquants d’êtres humains et les ONG:

    – «... des réseaux criminels faisaient monter des migrants directement à bord d’un navire d’une ONG»;

    – «... des indications précises avant le départ sur le cap à suivre pour rejoindre les bateaux des ONG»;

    – «... des personnes recueillies par des ONG à bord de leurs navires refusaient souvent toute coopération avec les experts en débriefing et d’autres affirmaient qu’“on leur avait dit de ne pas coopérer avec les autorités italiennes ni avec Frontex”».

    En outre, ces derniers temps, les activités des ONG en Méditerranée se sont intensifiées, alors que le nombre de sauvetages à la suite d’appels de détresse a fortement régressé. Frontex attribue cette baisse au fait que «les navires des ONG se sont rapprochés des eaux territoriales de la Libye» et au fait que «les lumières des bateaux de sauvetage sont comme des phares qui attirent les migrants».

    La Commission n’estime-t-elle pas que ces agissements sont une forme de coopération avec les passeurs? Sinon, comment les qualifie-t-elle?

    La Commission n’estime-t-elle pas que ces agissements sont une forme de collusion avec les passeurs? Sinon, comment les qualifie-t-elle?

    L’Union européenne aide-t-elle financièrement les ONG engagées dans des opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée?