Procédure : 2020/2500(RSP)
Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : O-000007/2020

Textes déposés :

O-000007/2020 (B9-0006/2020)

Débats :

PV 11/02/2020 - 12
CRE 11/02/2020 - 12

Votes :

Textes adoptés :


Questions parlementaires
PDF 37kWORD 10k
23 janvier 2020
O-000007/2020
Question avec demande de réponse orale
à la Commission
Article 136 du règlement
Tomas Tobé
au nom de la commission du développement
 Réponse en plénière 
 Objet: La nouvelle stratégie globale UE-Afrique

Quelles mesures et quels mécanismes sont prévus pour garantir que la future stratégie globale pour l’Afrique contribue efficacement à la réalisation des objectifs de développement durable, en particulier celui, crucial, d’éradication de l’extrême pauvreté et de réduction de la pauvreté, conformément aux engagements officiels de l’Union européenne et de ses États membres?

Comment cette nouvelle stratégie défendra-t-elle les intérêts stratégiques de l’Union et les priorités communes aux deux partenaires, notamment en matière de bonne gouvernance, de droits de l’homme, en particulier d’autonomisation des femmes et des jeunes filles, de gestion des migrations, de lutte contre les inégalités, de paix, de sécurité, de changement climatique, de biodiversité et d’environnement?

De quelle manière la Commission entend-elle donner la priorité aux engagements pris dans le cadre de l’accord de Paris et rendre la stratégie pour l’Afrique conforme au pacte vert pour l’Europe, compte tenu du fait que le changement climatique menace particulièrement les pays les moins avancés ainsi que les communautés insulaires, côtières et des déserts?

Comment la Commission et l’Union africaine comptent-elles, lors de la conception de cette nouvelle stratégie, veiller à la participation des gouvernements, des parlements, des autorités locales, du secteur privé et de la société civile, notamment des organisations de femmes et de jeunes, des pays européens et africains?

De quelle manière la Commission garantira-t-elle la cohérence des différents cadres stratégiques orientant les relations entre l’Union et l’Afrique, notamment le futur accord de partenariat ACP-UE, et comment atténuera-t-elle les risques de chevauchement entre ces cadres? Quelles seront les conséquences de cette nouvelle stratégie pour les négociations en cours sur les futurs instruments financiers, en particulier l’instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale, dans le cadre duquel l’Afrique constitue également une priorité?

Comment cette stratégie soutiendra-t-elle le développement politique et socio-économique de l’Afrique et de quelle manière garantira-t-elle que l’engagement européen participe au développement durable de manière transparente et efficace? Comment cette nouvelle stratégie accélérera-t-elle la transition de l’Afrique vers une économie axée sur l’innovation et de quelle manière permettra-t-elle d’améliorer la qualité de l’éducation, conformément aux documents stratégiques de l’Union africaine relatifs à ce domaine? 

La Commission envisage-t-elle une coopération universitaire et l’élargissement du programme Erasmus + aux jeunes Africains, de même qu’elle s’est précédemment engagée à lancer une facilité en faveur de la jeunesse africaine?

Quelles dispositions concrètes sont prévues pour assurer la cohérence des politiques au service du développement dans les phases de conception et de mise en œuvre de cette stratégie? Comment cette stratégie garantira-t-elle que ses objectifs soient effectivement atteints et évalués de manière entièrement transparente? 

Dépôt: 23/01/2020

Échéance: 24/04/2020

Langue originale de la question: EN
Dernière mise à jour: 27 janvier 2020Avis juridique - Politique de confidentialité