Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procès-verbal
Mardi 4 février 2014 - Strasbourg

2. Débats sur des cas de violation des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit (annonce des propositions de résolution déposées)

Les députés ou groupes politiques suivants ont présenté des demandes d'organisation d'un tel débat, déposées conformément à l'article 122 du règlement, pour les propositions de résolution suivantes:

I. Situation en Thaïlande (2014/2551(RSP))

- Véronique De Keyser, Robert Goebbels, Marc Tarabella, Joanna Senyszyn, Ana Gomes, Liisa Jaakonsaari, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg et Mitro Repo, au nom du groupe S&D, sur la situation en Thaïlande (B7-0122/2014);

- Cristian Dan Preda, Bernd Posselt, Filip Kaczmarek, Tunne Kelam, Elena Băsescu, Monica Luisa Macovei, Mariya Gabriel, Philippe Boulland, Jean Roatta, Eduard Kukan, Roberta Angelilli, Petri Sarvamaa, Eija-Riitta Korhola, Giovanni La Via, Sergio Paolo Francesco Silvestris, Sari Essayah, Seán Kelly, Krzysztof Lisek, Joachim Zeller, Laima Liucija Andrikienė, Davor Ivo Stier, Salvador Sedó i Alabart, Jarosław Leszek Wałęsa et Bogusław Sonik, au nom du groupe PPE, sur la situation en Thaïlande (B7-0123/2014);

- Marie-Christine Vergiat, au nom du groupe GUE/NGL, sur la Thaïlande (B7-0124/2014);

- Phil Bennion, Marietje Schaake, Louis Michel, Leonidas Donskis, Marielle de Sarnez, Izaskun Bilbao Barandica, Ramon Tremosa i Balcells, Johannes Cornelis van Baalen, Angelika Werthmann, Sarah Ludford, Hannu Takkula, Robert Rochefort et Alexander Graf Lambsdorff, au nom du groupe ALDE, sur la situation en Thaïlande (B7-0125/2014);

- Charles Tannock et Adam Bielan, au nom du groupe ECR, sur la situation en Thaïlande (B7-0126/2014);

- Reinhard Bütikofer, Raül Romeva i Rueda et Nicole Kiil-Nielsen, au nom du groupe Verts/ALE, sur la Thaïlande (B7-0127/2014).

II. Le droit à l'enseignement en Transnistrie (2014/2552(RSP))

- Véronique De Keyser, Ana Gomes, Libor Rouček, Joanna Senyszyn, Liisa Jaakonsaari, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg, Mitro Repo, Ioan Mircea Paşcu, Tonino Picula et Marc Tarabella, au nom du groupe S&D, sur le droit à l'enseignement en Transnistrie (B7-0128/2014);

- Charles Tannock, Ryszard Antoni Legutko, Ryszard Czarnecki, Tomasz Piotr Poręba, Adam Bielan et Marek Henryk Migalski, au nom du groupe ECR, sur le droit à l'enseignement en Transnistrie (B7-0129/2014);

- Cristian Dan Preda, Elena Băsescu, Bernd Posselt, Filip Kaczmarek, Tunne Kelam, Monica Luisa Macovei, Mariya Gabriel, Philippe Boulland, Jean Roatta, Roberta Angelilli, Petri Sarvamaa, Eija-Riitta Korhola, Giovanni La Via, Sergio Paolo Francesco Silvestris, Sari Essayah, Seán Kelly, Krzysztof Lisek, Joachim Zeller, Laima Liucija Andrikienė, Davor Ivo Stier et Bogusław Sonik, au nom du groupe PPE, sur le droit à l'enseignement en Transnistrie (B7-0131/2014);

- Helmut Scholz, Patrick Le Hyaric, Marie-Christine Vergiat et Alda Sousa, au nom du groupe GUE/NGL, sur le droit à l'enseignement en Transnistrie (B7-0135/2014);

- Graham Watson, Marietje Schaake, Leonidas Donskis, Johannes Cornelis van Baalen, Sarah Ludford, Ramon Tremosa i Balcells, Robert Rochefort, Hannu Takkula, Marielle de Sarnez et Alexander Graf Lambsdorff, au nom du groupe ALDE, sur le droit à l'enseignement en Transnistrie (B7-0136/2014);

- Werner Schulz, Tarja Cronberg, Nicole Kiil-Nielsen et Raül Romeva i Rueda, au nom du groupe Verts/ALE, sur le droit à l'enseignement en Transnistrie (B7-0137/2014).

III. Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (2014/2553(RSP))

- Cristian Dan Preda, Bernd Posselt, Tunne Kelam, Monica Luisa Macovei, Roberta Angelilli, Petri Sarvamaa, Eija-Riitta Korhola, Giovanni La Via, Sergio Paolo Francesco Silvestris, Sari Essayah, Krzysztof Lisek, Elena Băsescu, Laima Liucija Andrikienė, Davor Ivo Stier, Salvador Sedó i Alabart et Bogusław Sonik, au nom du groupe PPE, sur le Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (B7-0100/2014);

- Charles Tannock et Geoffrey Van Orden, au nom du groupe ECR, sur le Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (B7-0121/2014);

- Véronique De Keyser, Ana Gomes, Richard Howitt, Pino Arlacchi, María Muñiz De Urquiza, Joanna Senyszyn, Liisa Jaakonsaari, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg, Mitro Repo et Marc Tarabella, au nom du groupe S&D, sur le Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (B7-0130/2014);

- Willy Meyer, Patrick Le Hyaric, Marie-Christine Vergiat, Alda Sousa, Marisa Matias et Paul Murphy, au nom du groupe GUE/NGL, sur le Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (B7-0132/2014);

- Marietje Schaake, Edward McMillan-Scott, Johannes Cornelis van Baalen, Marielle de Sarnez, Ramon Tremosa i Balcells, Sarah Ludford, Izaskun Bilbao Barandica, Angelika Werthmann, Hannu Takkula, Robert Rochefort et Alexander Graf Lambsdorff, au nom du groupe ALDE, sur le Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (B7-0133/2014);

- Tarja Cronberg, Nicole Kiil-Nielsen, Margrete Auken et Raül Romeva i Rueda, au nom du groupe Verts/ALE, sur le Bahreïn, en particulier les cas de Nabeel Rajab, Abdulhadi al-Khawaja et Ibrahim Sharif (B7-0134/2014).

Le temps de parole sera réparti conformément à l'article 149 du règlement.

Avis juridique - Politique de confidentialité