Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procès-verbal
Mardi 23 octobre 2018 - Strasbourg

17. Nécessité d’un mécanisme approfondi pour la démocratie, l’état de droit et les droits fondamentaux (débat)
CRE

Déclarations du Conseil et de la Commission: Nécessité d’un mécanisme approfondi pour la démocratie, l’état de droit et les droits fondamentaux (2018/2886(RSP))

Karoline Edtstadler (Présidente en exercice du Conseil) et Frans Timmermans (Premier Vice-président de la Commission) font les déclarations.

Interviennent Frank Engel, au nom du groupe PPE, Josef Weidenholzer, au nom du groupe S&D, Zdzisław Krasnodębski, au nom du groupe ECR, Sophia in 't Veld, au nom du groupe ALDE, Judith Sargentini, au nom du groupe Verts/ALE, Barbara Spinelli, au nom du groupe GUE/NGL, Gilles Lebreton, au nom du groupe ENF, Roberta Metsola, Claude Moraes, Birgit Sippel, qui répond également à une question "carton bleu" de Zdzisław Krasnodębski, et Jiří Pospíšil.

Interviennent selon la procédure "catch the eye" Doru-Claudian Frunzulică, Julie Ward, Maria Gabriela Zoană, Maria Grapini, Juan Fernando López Aguilar, Răzvan Popa, Claudiu Ciprian Tănăsescu, Claudia Țapardel, Notis Marias, Jordi Solé, Ana Miranda et Victor Boştinaru.

Interviennent Frans Timmermans et Karoline Edtstadler.

Le débat est clos.

Vote: prochaine période de session.

Dernière mise à jour: 9 août 2019Avis juridique - Politique de confidentialité