Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procédure : 2019/2978(RSP)
Cycle de vie en séance
Cycles relatifs aux documents :

Textes déposés :

RC-B9-0251/2019

Débats :

PV 18/12/2019 - 21
CRE 18/12/2019 - 21

Votes :

PV 19/12/2019 - 6.6
Explications de votes

Textes adoptés :

P9_TA(2019)0111

Procès-verbal
Mercredi 18 décembre 2019 - Strasbourg

21. Situation des droits de l'homme et de la démocratie au Nicaragua (débat)
CRE

Déclaration du vice-président de la Commission/haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité: Situation des droits de l'homme et de la démocratie au Nicaragua (2019/2978(RSP))

Josep Borrell Fontelles (vice-président de la Commission/haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité) fait la déclaration.

Interviennent Leopoldo López Gil, au nom du groupe PPE, Maria-Manuel Leitão-Marques, au nom du groupe S&D, Javier Nart, au nom du groupe Renew, Tilly Metz, au nom du groupe Verts/ALE, Hermann Tertsch, au nom du groupe ECR, Miguel Urbán Crespo, au nom du groupe GUE/NGL, Juan Ignacio Zoido Álvarez, Javi López, Izaskun Bilbao Barandica, Assita Kanko, Clare Daly, Maria Arena, María Soraya Rodríguez Ramos et Alicia Homs Ginel.

Interviennent selon la procédure "catch the eye" Juan Fernando López Aguilar, Mick Wallace et Fabio Massimo Castaldo.

Intervient Josep Borrell Fontelles.

Propositions de résolution déposées, sur la base de l'article 132, paragraphe 2, du règlement, en conclusion du débat:

—   Kati Piri et Maria Manuel Leitão Marques, au nom du groupe S&D, sur la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Nicaragua (2019/2978(RSP)) (B9-0251/2019);

—   Tilly Metz, Hannah Neumann, Anna Cavazzini et Saskia Bricmont, au nom du groupe Verts/ALE, Sophia Fabio Massimo Castaldo sur la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Nicaragua (2019/2978(RSP)) (B9-0252/2019);

—   Leopoldo López Gil, Michael Gahler, Željana Zovko, Juan Ignacio Zoido Álvarez, Javier Zarzalejos, Vladimír Bilčík et David Lega, au nom du groupe PPE, sur la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Nicaragua (2019/2978(RSP)) (B9-0253/2019);

—   Javier Nart, Abir Al Sahlani, Petras Auštrevičius, Malik Azmani, José Ramón Bauzá Díaz, Phil Bennion, Izaskun Bilbao Barandica, Gilles Boyer, Sylvie Brunet, Olivier Chastel, Katalin Cseh, Jérémy Decerle, Anna Júlia Donáth, Engin Eroglu, Klemen Grošelj, Christophe Grudler, Bernard Guetta, Antony Hook, Ivars Ijabs, Ondřej Kovařík, Ilhan Kyuchyuk, Nathalie Loiseau, Jan Christoph Oetjen, Dragoş Pîslaru, Samira Rafaela, Frédérique Ries, María Soraya Rodríguez Ramos, Monica Semedo, Susana Solís Pérez, Ramona Strugariu, Irène Tolleret, Hilde Vautmans, Marie Pierre Vedrenne et Chrysoula Zacharopoulou, au nom du groupe Renew, sur la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Nicaragua (2019/2978(RSP)) (B9-0254/2019);

—   Anna Fotyga, Karol Karski, Assita Kanko, Ruža Tomašić, Charlie Weimers, Jadwiga Wiśniewska, Veronika Vrecionová, Valdemar Tomaševski et Alexandr Vondra, au nom du groupe ECR, sur la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Nicaragua (2019/2978(RSP)) (B9-0255/2019).

Le débat est clos.

Vote: point 6.6 du PV du 19.12.2019.

Dernière mise à jour: 3 mai 2021Avis juridique - Politique de confidentialité