Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Cycle de vie en séance
Cycles relatifs aux documents :

Textes déposés :

RC-B6-0665/2006

Débats :

Votes :

PV 14/12/2006 - 6.33
CRE 14/12/2006 - 6.33

Textes adoptés :

P6_TA(2006)0601

Textes adoptés
PDF 116kWORD 33k
Jeudi 14 décembre 2006 - Strasbourg
Le suivi du prix Sakharov
P6_TA(2006)0601RC-B6-0665/2006

Résolution du Parlement européen sur le suivi du Prix Sakharov

Le Parlement européen,

—  vu l'article 103, paragraphe 4, de son règlement,

A.  considérant que le Prix Sakharov pour la liberté de conscience est institué depuis 1988, et que ce prix constitue un des nombreux soutiens du PE aux droits de l'homme et à la cause de la démocratie et est un moyen de reconnaître ceux qui luttent contre l'oppression, l'intolérance et l'injustice dans le monde,

B.  considérant que parmi les lauréats se trouvent des personnalités ou organisations comme: Anatoli Marchenko (1988), Aung San Suu Kyi (1990), Adem Demaçi (1991), Las Madres de la Plaza de Mayo (1992), Oslobodjenje (1993), Taslima Nasreen (1994), Leyla Zana (1995), Wei Jingsheng (1996), Salima Ghezali (1997), Ibrahim Rugova (1998), Xanana Gusmão (1999), ¡Basta Ya! (2000), Nurit Peled-Elhanan, Izzat Ghazzawi, Dom Zacarias Kamwenho (2001), Oswaldo José Payá Sardiñas (2002), Kofi Annan et les Nations unies (2003), Association Biélorusse des Journalistes (2004), Damas de Blanco (Cuba), Reporters sans frontières et Hauwa Ibrahim (ex−aequo) (2005), Alexandre Milinkievitch (2006),

C.  considérant que la lauréate 1990, la dissidente birmane Aung San Suu Kyi, en arrêt domiciliaire, et le lauréat 2005, le collectif cubain Damas de Blanco, n'ont pas encore été autorisés à venir recevoir le prix,

D.  considérant que la Conférence des présidents a décidé l'envoi de deux délégations à Cuba et en Birmanie pour prendre contact avec les lauréats afin de vérifier leur situation personnelle,

E.  considérant que le lauréat du Prix Sakharov 1996, Wei Jingsheng, toujours en détention à l'époque, n'a pas encore eu l'opportunité de s'adresser à la plénière et de recevoir la récompense liée à ce prix,

1.  déplore le fait que ces lauréats n'aient toujours pas été autorisés à recevoir personnellement leur prix, ce qui viole l'un des droits fondamentaux de l'être humain, à savoir la liberté d'entrer et de sortir librement de son propre pays, droit expressément reconnu par la Déclaration universelle des droits de l'homme;

2.  demande que, face à la décision de la Conférence des présidents d'envoyer deux délégations, une en Birmanie et l'autre à Cuba, les autorités des pays respectifs facilitent le déplacement desdites délégations;

3.  salue la décision de la Conférence des présidents du 16 novembre 2006 de créer un mécanisme de suivi pour les lauréats du Prix Sakharov et d'envoyer systématiquement une délégation du Parlement européen rencontrer les lauréats n'ayant pas été autorisés par les autorités de leur pays à assister à la remise du prix; 

4.  réitère sa demande que tous les lauréats du Prix Sakharov, et en particulier Aung San Suu Kyi, Oswaldo José Payá Sardiñas et le collectif cubain Damas de Blanco, puissent avoir accès aux institutions européennes;

5.  demande à son Président qu'il effectue toutes les démarches nécessaires pour que ces décisions puissent être mises en pratique;

6.  demande à la Conférence des présidents d'inscrire à l'ordre du jour de sa prochaine réunion l'organisation de la remise du prix Sakharov à Wei Jingsheng;

7.  charge son Président de transmettre cette résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements birman, chinois et cubain, au parlement chinois, au parlement birman, à l'Assemblée nationale du pouvoir populaire de la République de Cuba, et au Conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Avis juridique - Politique de confidentialité