«Grâce au soutien de l’UE, nous garantissons la sécurité des personnes vulnérables pendant la crise»

Shenay Aide à distribuer des produits à ceux qui en ont le plus besoin Bulgarie, Isperih

Le programme ROMACT, financé par l’UE, fournit des denrées alimentaires et des produits d’hygiène à 15 000 personnes de la communauté rom en Bulgarie et en Roumanie. Ils informent également les habitants de plus de 30 villes différentes sur la manière de se protéger pendant l’épidémie de COVID-19 et d’accéder à une aide d’urgence en cas de besoin. Des militants locaux ont aidé à identifier les familles les plus vulnérables et des mesures ont été prises pour fournir des produits de première nécessité aux membres de ces communautés. Shenay Andreeva, de @romactbulgaria, fait partie du groupe communautaire qui aide à distribuer ces produits à ceux qui en ont le plus besoin en ces temps difficiles. Partout en Europe, des citoyens comme Shenay aident les communautés vulnérables et isolées à lutter contre le coronavirus. Elles veillent au bien-être des communautés locales, protègent leurs droits de l’homme et améliorent l’intégration des Roms.

«Aujourd’hui, ce sont les sauveurs qu’il faut sauver!»

Save the Saviours Aide les entreprises sociales à surmonter la crise Bulgarie, Sofia

Nous avons chaleureusement applaudi les personnes qui ont aidé l’Europe à surmonter la crise du coronavirus, mais les efforts qu’elles ont déployés soulèvent une question importante. Quelqu’un peut-il #sauver les sauveurs? En Bulgarie, ce hashtag est au cœur d’une initiative stimulante. «Nous voulons que les entreprises sociales qui aident les personnes handicapées, les mères célibataires, les réfugiés et les personnes âgées puissent survivre à la crise. Nous voulons que ces entreprises continuent de sauver des vies encore longtemps après la crise sanitaire», expliquent les représentants du centre bulgare de droit des associations à but non lucratif. Leur initiative soutient cinq grandes entreprises sociales qu’elle aide à garder leurs employés en empêchant leur faillite et en renforçant leur rôle. «Cette campagne a permis à plus de 100 000 personnes d’entendre parler de ces entreprises et de leurs missions. Elle a également permis de sauver 47 emplois et pourrait encore aider des centaines de personnes. Plus important encore, l’attitude des citoyens à l’égard des personnes vulnérables a changé», s’enthousiasme le groupe.

«Une seule personne peut faire la différence. Et cette personne pourrait être vous!»

Momchil travaille comme volontaire dans le plus grand hôpital d’urgence de Sofia, où il s’occupe de la désinfection Bulgarie, Sofia

Alors que le personnel soignant continue de travailler jour et nuit pour faire face à la crise du coronavirus, les citoyens de tout le continent lui rendent hommage de manière toujours plus créative. Avec une équipe composée d’autres volontaires, Momchil a désinfecté l’ensemble des bâtiments de l’hôpital Pirigov: toutes les salles, tous les couloirs et toutes les cages d’escaliers. Il a décidé de se joindre à eux, car il ne pouvait se résoudre à simplement regarder la situation évoluer sans rien faire. «Quand la crise a commencé, il fallait que je fasse quelque chose. Je ne pouvais pas simplement rester assis à la maison.» Comme il ne pouvait pas se consacrer à ses activités habituelles, il s’est dit qu’il pourrait se rendre utile ailleurs. Le personnel d’entretien est confronté de près au virus, mais cela n’a pas dissuadé Momchil de vouloir apporter son aide. Il pense que, dans cette période sombre, nous pouvons tous être amis et allier nos forces pour une cause commune. «Une seule personne peut réellement faire la différence, quels que soient son métier, son âge ou ses croyances. Et cette personne peut être n’importe qui... Ce peut être vous!», nous dit-il.

«Les meilleures solutions sont celles que nous imaginons ensemble»

Todor a organisé un hackathon pour aider à faire face aux conséquences de la pandémie Bulgarie, Sofia

Todor a lancé le hackathon «Hack the Crisis Bulgaria» au mois de mars pour aider à trouver des solutions aux nombreux problèmes causés par la pandémie. Quelque 850 personnes y ont participé et ont proposé 111 idées pour aider à atténuer les conséquences de la crise. Ces projets sont axés autour de trois grands objectifs : sauver des vies, sauver les communautés, et sauver les entreprises. La deuxième phase de l’initiative a commencé à la fin du mois d’avril. Une première sélection de 30 projets est désormais prête à être lancée, et une nouvelle sélection aura lieu prochainement. Si Todor est à l’origine du projet, le hackathon n’aurait pas été possible sans le soutien exceptionnel d’un grand nombre d’entrepreneurs et de salariés bulgares qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour faire de cet événement une réussite.

«J’ai demandé à mon équipe de rendre l’ordinaire extraordinaire — et c’est ce qu’elle a fait!»

Le Forum national des jeunes Encourage les jeunes à développer leurs connaissances et leurs compétences en période d’exclusion sociale Bulgarie, Sofia

Au cours des premiers jours qui ont suivi la déclaration de l’état d’urgence en Bulgarie, le Forum national des jeunes a lancé une campagne baptisée #TimeForYou («Du temps pour toi»). Elle véhicule l’idée que tant qu’ils sont à la maison chez eux, les jeunes devraient mettre ce temps à profit pour améliorer leurs aptitudes et leurs compétences. Pour ce faire, les formateurs et les membres actuels ou anciens se sont réunis avec le conseil exécutif pour lancer une série de webinaires gratuits portant sur des sujets en prise directe avec les intérêts des jeunes. Ils portaient notamment sur «La santé des jeunes pendant les périodes d’exclusion sociale». Les émissions à venir traiteront de thèmes tels que le travail numérique des jeunes, l’inclusion des jeunes et les espaces qui leur sont consacrés.

«Nous montrons notre solidarité par la musique»

Les enfants de Bon-Bon Incite la population à rester chez elle Bulgarie, Sofia

Au début du confinement, le célèbre groupe d’enfants musiciens bulgares BON-BON a décidé, sans quitter la sécurité de leurs foyers, de reprendre la célèbre «Earth Song» de Michael Jackson pour inciter leurs concitoyens à rester chez eux. Depuis toute l’Europe, ce sont plus de 90 membres du groupe, actuels ou anciens, qui ont pris part à cette performance pour démontrer que nous pouvons tous être réunis en dépit des mesures d’isolement. Le résultat final est visible ici: https://www.youtube.com/watch?v=97WX-CMKu9E.