«D’après notre expérience, il faut se préparer à ce que de plus en de plus de gens se retrouvent sans domicile»

Ildi Aide ceux qui en ont le plus besoin Hongrie, Budapest

Depuis 2011, les bénévoles de la «mafia des vélos» de Budapest sont les héros des sans-abri de la ville. Ils donnent de la nourriture et des cours, entretiennent un jardin public et proposent des ateliers photo pour les personnes démunies. La pandémie de COVID-19 leur a donné de nouvelles idées d’intervention. «Nous appelons ce projet «VitaminBoom», explique Ildi. Nous livrons des produits multivitaminés, des fruits, des jus, des denrées non périssables, des plats chauds et de l’eau aux personnes âgées, aux sans-abri et aux résidences de soins. Nous nous concentrons sur les personnes âgées ou dont le système immunitaire est faible. Nous fournissons aussi des masques, des détergents et des gants en caoutchouc.» Le groupe a été très actif lors de la fête des mères, livrant 400 colis à des mères et grands-mères.  Avec le chômage et la fermeture des hébergements d’urgence, la «mafia des vélos» s’attend à une hausse des sans-abri. Seule certitude: elle s’investira au maximum pour aider.