«Même pendant le confinement, nous protégeons les consommateurs dans toute l’Europe pendant la crise»

Karin Répond aux questions que les consommateurs se posent concernant le coronavirus Luxembourg, Luxembourg

Dans toute l’Europe, les Centres européens des consommateurs conseillent les consommateurs sur leurs droits en matière d’achats transfrontières dans le marché unique. Avec la pandémie de coronavirus, ils ont constaté un pic très marqué du nombre de demandes de renseignements, avec plus de 50 % d’appels que d’habitude. De nombreuses questions portent sur l’impact du coronavirus sur les billets d’avion et de train, sur les hôtels, les chambres d’hôte et les voyages à forfait. Ces centres mettent aussi les consommateurs en garde contre les dangers des médicaments contrefaits, des faux masques de protection et gels désinfectants, et contre les autres escroqueries liées à la COVID-19. Lorsque de telles escroqueries sont mises au jour, ils en informent les autorités nationales. Karin Basenach est à la tête du centre des consommateurs du Luxembourg. «En cette période difficile marquée par le coronavirus, nos juristes restent à votre disposition et vous conseillent gratuitement», explique-t-elle.

«L’égalité d’accès aux médias numériques doit devenir la norme»

Patrick Fournit des ordinateurs reconditionnés aux étudiants qui en ont besoin Luxembourg, Luxembourg

Au Luxembourg, des bénévoles aident à distribuer dans tout le pays des ordinateurs reconditionnés aux étudiants qui en ont besoin. «Depuis la création de l’association, en 2016, Digital Inclusion favorise l’accès au monde numérique», explique Patrick. «Notre activité principale a toujours été de reconditionner des ordinateurs dont on nous faisait don, mais notre travail a pris une nouvelle ampleur avec la fermeture des écoles. Nous avons lancé un nouveau programme de distribution d’ordinateurs pour que les élèves puissent accéder à l’école à domicile», déclare-t-il. Le confinement et les règles de distanciation sociale n’ont pas facilité la tâche pour Patrick et son équipe, mais ils ont pu compter sur l’aide de bénévoles de la population locale. «Notre projet favorise l’égalité d’accès au numérique pour tous, mais cette récente initiative montre comment nous pouvons aussi tendre vers l’égalité des chances dans le contexte d’un système éducatif qui devient de plus en plus numérique», conclut Patrick.