«Grâce aux équipements médicaux achetés avec des fonds de l’UE, nous pouvons traiter davantage de patients»

Piotr Aide les communautés frontalières confrontées à des urgences sanitaires Pologne, Tomaszów Lubelski

Le coronavirus ne connaît pas de frontières, mais nos efforts pour le combattre non plus. Dans la région qui entoure les frontières de la Pologne, de la Biélorussie et de l’Ukraine, le projet RESCUE, financé par l’Union européenne, a aidé à fournir des ambulances et des respirateurs aux hôpitaux afin que les médecins puissent lutter contre la pandémie de coronavirus dans les pays et en périphérie de l’Union européenne. Piotr Gozdek dirige les départements de Médecine interne et de Cardiologie d'un centre de santé à Tomaszów Lubelski. «Nous sommes des voisins très proches. Nos patients, quel que soit le côté de la frontière où ils résident, peuvent compter sur une meilleure qualité des soins de santé. Les contacts entre hôpitaux nous permettent d’échanger nos expériences lors des crises sanitaires graves, comme l’est incontestablement la pandémie de SRAS-CoV-2», explique-t-il. Ce projet ne fournit pas que des équipements: il offre aussi des formations spécialisées à 69 médecins, 48 sauveteurs et 137 infirmiers. Des initiatives d’apprentissage pour 4 500 habitants sont également en cours de préparation.

«L’entraide et le bénévolat font partie intégrante de la vie des scouts»

Anna A aidé à distribuer plus de 3 000 repas à des personnes âgées ou bénéficiant d'une assistance sociale Pologne, Wieliczka

Il ne faut pas toujours une armée de bénévoles pour accomplir de grandes choses. À Wieliczka - une ville située non loin de Cracovie -, quelques scouts adultes de l’Association des scouts et guides de Pologne (ZHP) font tout ce qu’ils peuvent pour aider leur prochain. Leur vie a radicalement changé et s’articule désormais autour de deux occupations essentielles: proposer des activités en ligne intéressantes aux scouts plus jeunes et aider les personnes âgées ainsi que celles qui bénéficient d’une assistance sociale. Ensemble, ils ont déjà fourni plus de 3 000 repas, du matériel de protection et des produits alimentaires à ceux qui sont dans le besoin. «L’entraide et le bénévolat font partie intégrante de la vie des scouts», déclare Anna. «Les habitants de Wieliczka peuvent toujours compter sur nous, COVID-19 ou pas,» conclut-elle.

«C’est naturel d’aider et de soutenir ceux qui en ont besoin, surtout quand ils sauvent des vies»

Krzysztof, Gabriela et Dagmara Apportent un soutien psychologique gratuit aux professionnels de santé qui le demandent Pologne, Varsovie

Applaudir les professionnels de santé représente un beau symbole, mais qui trouve ses limites lorsque la pression s’accroît sur les hôpitaux. La fatigue et le stress s’accumulent et les soignants ont peur pour leur propre santé et celle de leurs proches. Le centre de prévention du stress et du surmenage de l’université Łazarski de Pologne est conscient de ce risque. Pour y remédier, ses agents proposent une aide psychologique gratuite aux médecins, aux infirmières, au personnel paramédical et aux techniciens de laboratoire. Ils peuvent appeler un numéro spécial les lundi, mercredi, jeudi et dimanche et parler à des psychologues expérimentés. «Avec #PomagamyRozmawiamy («nous aidons, nous discutons»), nous voulons vraiment aider ceux qui luttent en première ligne contre la pandémie de COVID-19, explique le groupe. Les entretiens personnels réduisent la tension et le stress et, nous l’espérons, aident le personnel médical à mieux supporter les situations difficiles au quotidien.»

«J’ai vraiment été marquée par la gratitude de nos passagers»

Olga Hôtesse de l’air dans des vols de rapatriement Pologne, Varsovie

L’opération #LOTdoDomu (Rentrez à la maison avec LOT) a été l’une des opérations aériennes les plus difficiles sur le plan organisationnel et logistique dans l’histoire de l’aviation civile polonaise. En 22 jours, la compagnie aérienne nationale s’est rendue dans 71 villes réparties dans 53 pays du monde entier. L’opération a été mise en place en un temps record afin d’aider les compatriotes bloqués à l’étranger, loin de leur famille, en raison de la pandémie de COVID-19. «Ces vols étaient différents de nos vols habituels, à tous points de vue. Chacun d’entre eux me donnaient de plus en plus l’impression de participer à une mission de sauvetage», raconte Olga, membre d’équipage sur certains de ces vols. La compagnie a réalisé 388 vols depuis six continents, en rapatriant des passagers du Pérou, du Mexique, d’Argentine, du Japon, des États-Unis, d’Australie et de bien d’autres pays. Au total, LOT a permis à plus de 54 000 ressortissants polonais de rentrer chez eux.

«Nous prêtons une assistance continue aux petites entreprises en répondant à leurs questions juridiques en lien avec la pandémie»

Małgosia et Katarzyna Dispense des conseils juridiques à titre gracieux aux entreprises touchées par la pandémie Pologne, Poznan

Nombre d’entrepreneurs ont été pris de court par la COVID-19. Comment gérer l’interruption de la chaîne d’approvisionnement? Comment les clauses de force majeure s’appliquent-elles à leur entreprise? Pour leur répondre, Malgosia, une avocate polonaise, a décidé de créer la chaîne Youtube «Mettre la loi à la portée des entrepreneurs». «J’oriente les entrepreneurs en qui concerne les dernières réglementations et l’aide financière publique à laquelle ils ont droit», explique-t-elle. «Comme les réglementations liées à la COVID-19 sont constamment révisées en Pologne, j’ai approfondi le concept avec l’aide de Katarzyna.» Toutes deux se concentrent désormais sur des formations en ligne ainsi que sur des consultations téléphoniques avec les petites entreprises. Sont notamment couverts la protection des données et le respect de la vie privée des employés travaillant depuis la maison. Plus d'informations sur l’initiative sont disponibles sur le site internet et la page Facebook de la société.