aller au contenu
 
 
 

Les meilleures vidéos du concours Euroscola 2020 !

En raison de la pandémie de Covid-19, le Bureau en France du Parlement européen a dû annuler l'édition 2020 de son concours vidéo Euroscola. Malgré cette annulation, de nombreux lycées avaient finalisé leurs vidéos sur le thème « Si vous étiez député européen, que feriez-vous pour l’environnement ? ». Nous avons donc souhaité valoriser leur travail en réalisant une vidéo « Best of » de 3 minutes, ainsi que des interviews avec les deux influenceurs membres du jury, Camille Etienne, porte-parole du mouvement « On est prêt » et créatrice du podcast « Graine de Possible », et Benjamin Carboni, comédien à l’origine du mouvement « Cleanwalker ».

 

Voici quelques témoignages de professeur(e)s de lycées qui ont participé au concours Euroscola :


Davy, professeur d’Anglais :
« La simple évocation de pouvoir venir au Parlement à motivé toute la classe. Les élèves veulent plus d’Europe aujourd’hui, celle des valeurs défendues à l’origine et ceux-ci veulent agir en ce sens. Pour mieux connaitre certaines instances et avoir des informations récentes de ce qui s’y décide. »

Cloé, professeure de SES :
« ... Depuis la présentation du projet, les élèves sont très investis, ils se posent énormément de questions, sont beaucoup plus attentifs à l'actualité, et ont développé un sens critique vis à vis de ce qu'ils entendent dans les médias. Ils sont devenus de mini défenseurs de l'Europe et sont fiers d'être des citoyens européens. »

Rémy, professeur d’histoire-géographie :
« Le concours permet de mettre les élèves en autonomie et de les responsabiliser tout en les faisant réfléchir à des thématiques d'actualité. Le retour est toujours très positif et suscite l'adhésion des nouveaux élèves grâce aux témoignages des anciens participants. »

Cathy, professeure d’EPS :
« ... Le concours vidéo les motive à s’intéresser à l’Europe. Certains d'entre eux ne pensent jamais Europe et n'imaginent pas combien celle-ci est présente dans leur quotidien, même si elle n'est pas mentionnée en tant que telle ! C'est le film qui les motive dans cette aventure. »

Christine, professeure d’anglais :
« ... Le concours vidéo est une excellente idée. En classe de seconde, la thématique en anglais est "l’art de vivre ensemble". Un des axes est "Sauver la planète, penser les futurs possibles". Le thème du concours avec une dimension européenne est donc particulièrement bien adapté au programme de 2de. »

Isabelle, professeure matières commerciales/économiques (Bac pro vente/commerce)
« Nous créons une entreprise pédagogique dans le cadre du dispositif « Entreprendre Pour Apprendre » (EPA) et de son concours européen. Nous intégrons la préparation à Euroscola tout au long de l'année de notre entreprise pédagogique. C'est pour moi en bac pro, la seule occasion de sensibiliser les jeunes à l'Europe. »


Eliane, CPE :
« Nous pensons que le concours et fortement ludique... déjà l'an dernier le regard de nos élèves sur l’Europe n’était plus le même. »

Hélène, professeure d’histoire-géographie :
« Je pense en effet que ce concours est une manière ludique d'intéresser les jeunes à l'Europe. Se prenant au "jeu" du concours ils recherchent des informations et en apprennent plus. »

Julie, professeure d’histoire-géographie :
« Ce concours intéresse davantage les jeunes à l'Europe. Nous avons d'abord travaillé sur les institutions européennes, sur le rôle d'un député européen, puis nous avons demandé aux élèves de réfléchir à ce qu'ils aimeraient changer pour l'environnement. Ils ont eu de nombreuses idées et nous avons choisi avec les élèves d'en sélectionner quelques-unes. »

Stéphanie, professeure d’histoire-géographie :
« En lycée professionnel, ce genre de concours apporte beaucoup aux élèves même en difficultés car ils sont dans un exercice qu’ils maîtrisent (la vidéo) et donc cela les motive dans les apprentissages plus scolaires. »

Catherine, professeure d’histoire-géographie :

« Le format vidéo est très attractif et cela crée une vraie dynamique par la possibilité d'aller visiter le Parlement européen et de participer à des débats entre jeunes. »


Cristelle, professeure d’espagnol :
« Les élèves ont adoré préparer le projet, s'interroger sur le rôle d'un député européen, écrire le script à plusieurs, faire les premières prises sans pouvoir les finaliser, malheureusement à cause du confinement... »

 

Si vous souhaitez être informés de nos futures compétitions, merci de nous contacter par email : eppparis@ep.europa.eu