Please fill this field
Jérôme RIVIÈRE Jérôme RIVIÈRE
Jérôme RIVIÈRE

Identity and Democracy Group

Member

France - Rassemblement national (France)

Date of birth : , SURESNES

Written explanations of vote Jérôme RIVIÈRE

Members can submit a written explanation of their vote in plenary. Rule 194

The rule of law and fundamental rights in Bulgaria (B9-0309/2020) FR

08-10-2020

J'ai voté contre car il n'est pas question de nier un phénomène de corruption endémique en Bulgarie. Cependant, nous refusons que Bruxelles l'instrumentalise à des fins politiciennes.

Digital Finance: emerging risks in crypto-assets - regulatory and supervisory challenges in the area of financial services, institutions and markets (A9-0161/2020 - Ondřej Kovařík) FR

08-10-2020

J'ai voté pour car le développement des crypto actifs justifie la demande d'un cadre, axé sur la protection des investisseurs.

Further development of the Capital Markets Union (CMU): improving access to capital market finance, in particular by SMEs, and further enabling retail investor participation (A9-0155/2020 - Isabel Benjumea Benjumea) FR

08-10-2020

J'ai voté contre car il s'agit d'un rapport d'inspiration très libérale.

Reinforcing the Youth Guarantee (B9-0310/2020) FR

08-10-2020

J'ai voté contre car ce texte est tout simplement inacceptable : flou, immigrationiste et empiète sur les compétences des Etats.

The Establishment of an EU Mechanism on Democracy, the Rule of Law and Fundamental Rights (A9-0170/2020 - Michal Šimečka) FR

07-10-2020

J'ai voté contre ce texte car un tel mécanisme doterait la Commission d'une nouvelle arme pour imposer un gouvernement des juges supranationaux contre la volonté des peuples.

Implementation of the common commercial policy – annual report 2018 (A9-0160/2020 - Jörgen Warborn) FR

07-10-2020

J'ai voté contre ce texte car il est dans la continuité de la politique globaliste de l'Union européenne et qu'il vante les mérites des accords de libre-échange négociés par la Commission européenne.

European Climate Law (A9-0162/2020 - Jytte Guteland) FR

07-10-2020

J'ai voté contre ce texte car l'objectif de 60% de réduction des émissions à l'horizon 2030 que fixe le Parlement est idéologique et nullement étayé par une analyse d'impact sérieuse. Le texte se veut contraignant (assorti d'un régime de sanctions), avec des trajectoires par Etats, l'établissement d'un crédit carbone dégressif pour l'UE d'ici 2050, la création d'un GIEC européen et la possibilité pour les ONG d'attaquer les Etats en justice. Cela occasionnera en outre une remise en cause de la souveraineté énergétique des Etats, un coût socioéconomique considérable, concrètement une augmentation du prix du carburant/éléctricité et la guerre aux combustibles fossiles et toute l'industrie autour, dans le cadre de la taxonomie verte.

Equivalence of field inspections carried out on cereal seed-producing crops and equivalence of cereal seed produced in Ukraine (A9-0164/2020 - Veronika Vrecionová) FR

07-10-2020

J'ai voté contre car la reconnaissance de l'équivalence à l'Ukraine est une étape en plus dans l'accord d'association UE/Ukraine. Elle entrainera une hausse des importations de semences sur notre marché et mettra en difficulté tous les producteurs français, en pointe dans ce domaine.

Objection pursuant to Rule 112(2) and (3) and (4)(c): Specifications for titanium dioxide (E 171) (B9-0308/2020) FR

07-10-2020

J'ai voté pour ce texte car le dioxyde de titane est interdit en France depuis le 1er janvier 2020, et classé depuis 2006 par le Centre International de Recherche sur le Cancer dans le groupe des substances cancérogènes possibles chez l'homme. De plus, il s'agit d'une objection qui a pu voir le jour grâce au travail du groupe ID.

Objection pursuant to Rule 112(2) and (3) and (4)(c) : Maximum levels of acrylamide in certain foodstuffs for infants and young children (B9-0311/2020) FR

07-10-2020

J'ai voté pour car cette objection s'oppose à une tentative de réglementation par la Commission d'un problème sanitaire potentiel et important. Elle pourrait sembler inappropriée, or elle ne l'est pas car les seuils définis par le taux d'acrylamide acceptable dans les denrées alimentaires sont bien trop élevés. Il est donc légitime de demander à la Commission de définir des seuils plus bas, qui ne menaceront pas les nourrissons et les enfants européens.

Contact

Bruxelles

Strasbourg