Aurélia BEIGNEUX Aurélia BEIGNEUX
Aurélia BEIGNEUX

Identity and Democracy Group

Member

France - Rassemblement national (France)

Date of birth : ,

Home Aurélia BEIGNEUX

Member

ENVI
Committee on the Environment, Public Health and Food Safety
ING2
Special Committee on foreign interference in all democratic processes in the European Union, including disinformation (INGE 2)
DEPA
Delegation to the Euronest Parliamentary Assembly

Substitute

DSCA
Delegation to the EU-Armenia Parliamentary Partnership Committee, the EU-Azerbaijan Parliamentary Cooperation Committee and the EU-Georgia Parliamentary Association Committee
D-IN
Delegation for relations with India

Most recent activities

Transitional rules for the packaging and labelling of veterinary medicinal products (C9-0054/2022) FR

05-05-2022
Written explanations of vote

Depuis le 28 janvier 2022, le règlement 2019/8 remplace la directive 2001/82/CE et le règlement 726/2004 régissant les médicaments vétérinaires (environ 240 produits autorisés au niveau européen et environ 25 000 produits autorisés au niveau national) et nécessite des changements pour l'étiquetage et l’emballage.
Concrètement, les entreprises et les autorités nationales compétentes n'ont pas été en mesure au 28 janvier 2022 de se conformer aux dispositions et de publier en temps voulu les nouvelles versions des étiquettes et des emballages. Par conséquent, les produits dont l’étiquetage est non conforme ne devraient pas être mis sur le marché, ce qui pourrait entraîner des pénuries de médicaments vétérinaires. La Commission a donc proposé une période de transition de 5 ans jusqu’au 29 janvier 2027, nécessaire à la fois pour les détenteurs d'autorisation de mise sur le marché et les autorités compétentes des États-membres.
La valeur ajoutée des nouvelles dispositions en matière d'étiquetage et d'emballage n'est pas cruciale, nous pouvons considérer que la santé des animaux et des humains n'est pas menacée si les dispositions précédentes sont maintenues pendant un certain temps. Il n'y a aucune raison de ne pas accorder cette prolongation de 5 ans.
J’ai voté pour.

Competition policy – annual report 2021 (A9-0064/2022 - Andreas Schwab) FR

05-05-2022
Written explanations of vote

Le rapport annuel sur la politique de la concurrence est un classique des rapports d’initiative issus de la Commission ECON. Le Parlement formule par le biais de ce rapport les recommandations à la Commission qui est l’organe qui conduit la politique de la concurrence qui est l’une des plus conséquente de l’UE du fait de son poids, aussi bien sur l’économie que sur la souveraineté.
Comme tous les ans, on ne peut que déplorer l’orientation idéologique et philosophique du rapport. L’optique de la politique de la concurrence est toujours orienté sur le concept du « consumer welfare » c’est à dire du strict point de vue du consommateur. La question de la nécessité d’une concurrence saine pour garantir l’indépendance nationale et le bon exercice de la démocratie sans ingérence des puissances de l’argent est absente.
On note également des contradictions idéologiques flagrantes, sur l’agriculture puisque l’absence de la critique du libre-échange en est absente, mais on déplore la trop grande concentration de la production agricole en Europe, alors même que ce libre-échange ne peut conduire qu’à cette conséquence par la disparition des petites unités de production.
C’est pour ces raisons que j’ai voté contre ce rapport.

Threats to stability, security and democracy in Western and Sahelian Africa (B9-0255/2022, B9-0256/2022, RC-B9-0257/2022, B9-0257/2022, B9-0258/2022, B9-0259/2022, B9-0260/2022) FR

05-05-2022
Written explanations of vote

Le Sahel est en proie à de menaces multiples, au premier rang desquelles se trouve la menace terroriste qui n’a cessé d’évoluer depuis l’éclatement de la crise malienne en 2012. Depuis janvier 2013, la France est engagée dans la lutte contre le terrorisme djihadiste. Le 2 mai 2022, la junte militaire au pouvoir au Mali a annoncé la décision de rompre ses accords de défense avec la France et ses partenaires européens.
Si la résolution rappelle à juste titre les sacrifices des forces militaires françaises dans la région qui ont coûté la vie à plus de 55 soldats français, elle appelle à une implication accrue des États membres dans le Sahel et les appelle à accroître leur soutien financier ainsi que l’aide humanitaire.
La volonté de l’UE est de jouer un rôle éminent de défenseur de la paix et de la stabilité en Afrique Sahélienne, alors qu’en réalité elle ne fait que donner des leçons pendant que les soldats français sont quasiment seuls sur le terrain à mener le combat contre le terrorisme islamiste.
C’est pour ces raisons que j’ai voté contre ce texte.

Contact

Bruxelles

Parlement européen
Bât. ALTIERO SPINELLI
04F164
60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles/Brussel
Strasbourg

Parlement européen
Bât. SALVADOR DE MADARIAGA
G07045
1, avenue du Président Robert Schuman
CS 91024
F-67070 Strasbourg Cedex