Please fill this field
Aurélia BEIGNEUX Aurélia BEIGNEUX
Aurélia BEIGNEUX

Identity and Democracy Group

Member

France - Rassemblement national (France)

Date of birth : ,

Home Aurélia BEIGNEUX

Member

ENVI
Committee on the Environment, Public Health and Food Safety
DEPA
Delegation to the Euronest Parliamentary Assembly

Substitute

ANIT
Committee of Inquiry on the Protection of Animals during Transport
D-IN
Delegation for relations with India

Most recent activities

Financing research into synthetic fuels

16-07-2021 E-003624/2021 Commission
Written questions

European Medicines Agency (A9-0216/2021 - Nicolás González Casares) FR

08-07-2021
Written explanations of vote

Ce dossier fait partie du « Paquet santé » de la Commission européenne qui, suite à la crise sanitaire, a décidé de renforcer le rôle de ses Agences pour améliorer la capacité de réaction européenne.
La Commission souhaite renforcer le règlement de l’agence des médicaments, ajoutant à ses compétences scientifiques actuelles une dimension plus logistique : suivi et notifications des pénuries potentielles ou avérées, suivi de médicaments et dispositifs.
Renforcer l’EMA n’était pas forcément la stratégie la plus évidente pour empêcher un futur fiasco dans la gestion de crise sanitaire, l’autre Agence (ECDC) aurait peut-être été plus pertinente. Cela étant dit, puisque choix fut fait de renforcer l’EMA, le résultat n’est pas mauvais : le rôle des États-membres et des acteurs industriels/de santé reste clé, puisque que ce sont eux qui se chargent de faire remonter les informations. Ils sont également tous consultés et pris en compte dans l’élaboration de la liste des médicaments/dispositifs médicaux critiques, l’EMA n’ayant qu’un rôle de ‘centralisateur’.
J’ai donc voté pour.

General Union Environment Action Programme to 2030 (A9-0203/2021 - Grace O'Sullivan) FR

08-07-2021
Written explanations of vote

Le Programme d’action général de l’Union pour l’environnement à l’horizon 2030 sert de guide à la mise en place de la politique environnementale de l'UE.
Ce rapport a été suivi par un député vert, Grace O’Sullivan, qui a sensiblement radicalisé le texte en réunions de co-rapporteurs, sans que le PPE ne vienne s’y opposer.
La version du Parlement confirme la volonté de l’UE de se diriger vers une politique verte plus contraignante sur bien des aspects, tout en promouvant des éléments parfaitement idéologiques, comme les alternatives au PIB et les quelques références au genre. Des parties entières du texte relèvent du blabla qui auront peu de conséquences, si ce n’est de satisfaire le bureau du rapporteur. Les dates butoirs sur la fin des subventions aux énergies fossiles ne sont pas acceptables et les références systématiques au Pacte vert ne peuvent pas être soutenues.
J’ai donc voté contre.

Contact

Bruxelles

Strasbourg