Fabienne KELLER
Fabienne KELLER

Renew Europe Group

Member

France - Agir - La Droite constructive (France)

Date of birth : , Sélestat

Home Fabienne KELLER

Member

BURO
Parliament's Bureau
QUE
Quaestors
Responsibilities as Quaestor:

  • Security issues on Parliament's premises relating to individual Members - implementation measures (including the implementation of the Bureau rules governing smoking ban)
  • Technical aspects of register of lobbyists, long-term visitors' access to restricted areas
  • Members’ language and computer courses
  • Mail department and print shop
  • Contacts with Former Members' Association, including facilities granted to former Members (with Quaestor Wiseler-Lima)
  • WG on Information and Communication Policy, Member
  • Advisory Committee dealing with Harassment Complaints concerning Members of the European Parliament, Member
  • Conciliator pursuant to Article 23 of the Implementing Measures for the Statute of Accredited Parliamentary Assistants
BUDG
Committee on Budgets
LIBE
Committee on Civil Liberties, Justice and Home Affairs
DMAS
Delegation for relations with the Mashreq countries
DMED
Delegation to the Parliamentary Assembly of the Union for the Mediterranean

Substitute

DMAG
Delegation for relations with the Maghreb countries and the Arab Maghreb Union, including the EU-Morocco, EU-Tunisia and EU-Algeria Joint Parliamentary Committees

Most recent activities

Trans-European transport network (A9-0147/2023 - Barbara Thaler, Dominique Riquet) FR

24-04-2024
Written explanations of vote

Je me félicite de l’adoption par le Parlement européen de l’accord de trilogue sur la révision du règlement sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T).
Ce texte fixe les normes, standards et priorités de déploiement des infrastructures de transport pour tous les modes (aérien, maritime, fluvial, routier, ferroviaire) en Europe à l’horizon 2050. Il était nécessaire de le réviser pour l’aligner avec les objectifs de décarbonations du Pacte vert et l’adapter à la nouvelle configuration géopolitique, notamment la guerre de la Russie contre l’Ukraine.
Cette révision s’articule autour de trois axes : encourager le report modal vers le ferroviaire tout en alignant les infrastructures de transport avec les objectifs du Green Deal ; assurer une gouvernance européenne dans le développement des réseaux et améliorer l’autonomie stratégique européenne.
Avec ma délégation l’Europe Ensemble, j’ai voté en faveur de ce texte pour permettre aux citoyens européens de bénéficier d’une mobilité flexible et décarbonée à l’échelle de l’UE.

Packaging and packaging waste (A9-0319/2023 - Frédérique Ries) FR

24-04-2024
Written explanations of vote

Je salue l’adoption par le Parlement européen de l’accord de trilogue relatif au règlement sur les emballages et les déchets d’emballages, qui revoit l’entièreté des normes actuelles régissant leur cycle de vie, de leur conception à leur traitement en fin de vie.
Ce texte, qui fait partie du Green Deal, vise à réduire les déchets d’emballages en encourageant leur réutilisation, en interdisant ceux qui sont inutiles ou dangereux, et en les recyclant davantage.
Pour ce qui est de l’interdiction, ce texte introduit une interdiction de mise sur le marché, à partir de 2026, des emballages en contact avec des denrées alimentaires contenant des PFAS au-delà de certains seuils.
En ce qui concerne le recyclage, tous les emballages mis sur le marché européen devront être recyclables à partir de 2030.
Avec ma délégation l’Europe Ensemble, j’ai voté en faveur de ce texte pour lutter contre la pollution plastique, dangereuse à la fois pour l’homme et l’environnement.

Schengen Borders Code (A9-0280/2023 - Sylvie Guillaume) FR

24-04-2024
Written explanations of vote

Je me félicite de l’adoption par le Parlement européen de l’accord de trilogue sur la révision du règlement concernant un code de l’Union relatif au régime de franchissement des frontières par les personnes (Code Frontières Schengen).
Si l’espace Schengen est l’une des plus grandes réalisations de l’intégration européenne, il a été, ces dernières années, mis à l’épreuve par une série de crises et de défis, dont la crise des réfugiés de 2015, la menace terroriste et la pandémie de COVID-19.
Ce texte fixe ainsi une limite maximale de trois ans pour la réintroduction des contrôles aux frontières intérieures, avec des obligations de justification plus fortes des États concernés, afin de réduire les entraves à la libre circulation des personnes.
Le texte instaure également un mécanisme de coordination en cas de menace pour la santé publique, des mesures d'atténuation pour limiter l'impact sur le marché unique ainsi qu'une procédure pour les transferts internes à Schengen comme alternative à la réintroduction des contrôles aux frontières.
Dans les situations caractérisées par l'instrumentalisation migratoire, les États membres seront autorisés à fermer temporairement des points de passage spécifiques aux frontières extérieures ou à limiter leurs heures d'ouverture.

Contact

Bruxelles

Parlement européen
Bât. WILLY BRANDT
04M003
60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles/Brussel
Strasbourg

Parlement européen
Bât. LOUISE WEISS
T12039
1, avenue du Président Robert Schuman
CS 91024
F-67070 Strasbourg Cedex