Please fill this field
Brice HORTEFEUX Brice HORTEFEUX
Brice HORTEFEUX

Group of the European People's Party (Christian Democrats)

Member

France - Les Républicains (France)

Date of birth : ,

Home Brice HORTEFEUX

Member

AFCO
Committee on Constitutional Affairs
DMAG
Delegation for relations with the Maghreb countries and the Arab Maghreb Union, including the EU-Morocco, EU-Tunisia and EU-Algeria Joint Parliamentary Committees
DMED
Delegation to the Parliamentary Assembly of the Union for the Mediterranean

Substitute

TRAN
Committee on Transport and Tourism

Most recent activities

The impact of Covid-19 measures on democracy, fundamental rights and rule of law (B9-0343/2020) FR

13-11-2020
Written explanations of vote

Partant d’une inquiétude légitime sur le recours à l’état d’urgence et sur le maintien de l’équilibre des pouvoirs, ce rapport est devenu l’occasion pour les groupes de gauche de plaider une nouvelle fois pour le regroupement familial des mineurs non accompagnés, l’ouverture des ports européens aux bateaux transportant des migrants et l’accès inconditionnel des migrants aux soins de santé.
C’est pourquoi, j’ai décidé de voter contre ce rapport.

General budget of the European Union for the financial year 2021 - all sections (A9-0206/2020 - Pierre Larrouturou, Olivier Chastel) FR

12-11-2020
Written explanations of vote

Je me suis abstenu sur la résolution du Parlement européen sur le budget 2021 car j’estime que les demandes, bien que justifiées à certains égards, seraient intenables pour le contribuable français qui serait le plus sollicité pour financer les 15 milliards d’euros supplémentaires préconisés par rapport au projet de budget actuellement sur la table.
En outre, tandis que cette résolution ne dit rien sur la continuation des aides financières à la Turquie et ne propose pas d’augmentation du Fonds d’aide aux plus démunis qui est pourtant mis à rude épreuve par la pandémie, elle insiste en revanche sur la nécessité d’augmenter considérablement les financements de Frontex dans le but d’en faire prioritairement une agence de recherche et de sauvetage des migrants en mer. Il y a une volonté des groupes de gauche au Parlement de changer radicalement de paradigme en faisant de Frontex une agence de gestion des flux migratoires et de soutien aux migrants plutôt qu’une agence de contrôle aux frontières extérieures de l’Union. C’est une approche que je ne partage naturellement pas.

EU/China Agreement: cooperation on and protection of geographical indications (A9-0199/2020 - Iuliu Winkler) FR

11-11-2020
Written explanations of vote

Dans un monde où les échanges sont mondialisés, nous ne pouvons rejeter tout accord commercial par principe car le développement économique de notre continent est une exigence pour garantir notre souveraineté, préserver la puissance européenne et faire en sorte qu’elle reste une voix qui compte dans les instances internationales. Mais la conclusion d’accords commerciaux ne doit pas non plus être une finalité et faire de l’UE un partenaire naïf.
Notre première priorité devra toujours être de protéger notre agriculture et notre indépendance alimentaire, d’armer les entreprises et industries européennes face à une concurrence mondiale souvent déloyale et de préserver notre savoir-faire et nos normes sociales et environnementales.
L’accord conclu avec la Chine sur les Indications Géographiques Protégées est un accord qui respecte cette priorité et c’est pourquoi je l’ai soutenu. Cet accord comprend la plupart des vins français ainsi que le comté et les pruneaux d’Agen.
Néanmoins, comme le souligne la résolution, ce soutien n’est pas un chèque en blanc. La Chine doit faire plus en ce qui concerne l’accès à son marché pour les produits agroalimentaires, lever les obstacles non justifiés et mettre fin à la pêche illicite.

Contact

Bruxelles

Strasbourg