María Teresa GIMÉNEZ BARBAT
María Teresa GIMÉNEZ BARBAT
Espagne

Date de naissance : , Barcelona

8ème législature María Teresa GIMÉNEZ BARBAT

Groupes politiques

  • 25-11-2015 / 01-07-2019 : Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe - Membre

Partis nationaux

  • 25-11-2015 / 06-04-2016 : Unión, Progreso y Democracia (Espagne)
  • 07-04-2016 / 01-07-2019 : - (Espagne)

Vice-présidente

  • 28-01-2016 / 01-07-2019 : Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb et l'Union du Maghreb arabe

Membre

  • 26-11-2015 / 27-01-2016 : Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb et l'Union du Maghreb arabe
  • 26-11-2015 / 18-01-2017 : Commission de la culture et de l'éducation
  • 26-11-2015 / 01-07-2019 : Délégation à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée
  • 19-01-2017 / 01-07-2019 : Commission de la culture et de l'éducation

Membre suppléante

  • 26-11-2015 / 18-01-2017 : Commission des affaires étrangères
  • 26-11-2015 / 18-01-2017 : Sous-commission "sécurité et défense"
  • 26-11-2015 / 01-07-2019 : Délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE
  • 26-11-2015 / 01-07-2019 : Délégation à l'Assemblée parlementaire euro-latino-américaine
  • 19-01-2017 / 01-07-2019 : Commission des affaires étrangères
  • 19-01-2017 / 01-07-2019 : Sous-commission "sécurité et défense"

Activités parlementaires principales

Contributions aux débats en séance plénière

Discours prononcés en séance plénière et déclarations écrites relatives aux débats en séance plénière. Article 204 et article 171, paragraphe 11, du règlement intérieur.

Rapport(s) - en tant que rapporteur

Un rapporteur est nommé par la commission parlementaire saisie au fond pour élaborer un rapport sur les propositions législatives, budgétaires ou autres. Les rapporteurs peuvent ce faisant consulter des experts et les parties prenantes. Ils sont également chargés de rédiger des amendements de compromis et d’engager des négociations avec les rapporteurs fictifs. Les rapports adoptés en commission sont ensuite examinés et mis aux voix en séance plénière. Article 55 du règlement intérieur.

Rapport(s) - en tant que rapporteur fictif

Pour chaque rapport, les groupes politiques désignent, au sein de la commission saisie au fond, un rapporteur fictif qui suivra l’évolution des travaux et négociera des compromis avec le rapporteur. Article 215 du règlement intérieur.

Avis - en tant que rapporteur

Les commissions peuvent élaborer un avis sur le rapport de la commission saisie au fond; cet avis porte sur les matières qui relèvent de leur champ de compétence. Les rapporteurs de ces avis sont également chargés de rédiger des amendements de compromis et d’engager des négociations avec les rapporteurs fictifs de l’avis. Articles 56 et 57 ainsi qu’annexe VI du règlement intérieur.

AVIS sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant l’instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale

23-01-2019 CULT_AD(2019)629439 PE629.439v02-00 CULT
María Teresa GIMÉNEZ BARBAT

Avis - en tant que rapporteur fictif

Les groupes politiques désignent un rapporteur fictif pour avis qui suivra l’évolution des travaux et négociera des compromis avec le rapporteur. Article 215 du règlement intérieur

AVIS sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant le programme «Droits et valeurs»

04-12-2018 CULT_AD(2018)627931 PE627.931v03-00 CULT
Sylvie GUILLAUME

AVIS sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil portant établissement du programme-cadre pour la recherche et l’innovation «Horizon Europe» et définissant ses règles de participation et de diffusion

12-10-2018 CULT_AD(2018)625393 PE625.393v02-00 CULT
Luigi MORGANO

AVIS sur les demandes transfrontalières de restitution des œuvres d’art et des biens culturels volés au cours de pillages perpétrés en période de conflit armé et de guerre

28-06-2018 CULT_AD(2018)610922 PE610.922v03-00 CULT
Nikolaos CHOUNTIS

Proposition(s) de résolution

Des propositions de résolution sont déposées sur des sujets d’actualité à la demande d’une commission, d’un groupe politique ou d’au moins 5 % des députés. Elles sont mises aux voix en séance plénière. Articles 132, 136, 139 et 144 du règlement intérieur.

Questions orales

Les questions avec demande de réponse orale suivie d'un débat, adressées à la Commission européenne, au Conseil ou à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union, peuvent être déposées par une commission, un groupe politique ou au moins 5 % des députés qui composent le Parlement. Article 136 du règlement intérieur.

Petites interpellations

Les petites interpellations avec demande de réponse écrite, adressées à la Commission européenne, au Conseil ou à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union, peuvent être déposées par une commission, un groupe politique ou au moins 5 % des députés qui composent le Parlement. Article 130 bis et annexe III du règlement intérieur.

Autres activités parlementaires

Explications de vote écrites

Les députés peuvent expliquer par écrit leur vote en plénière. Article 194 du règlement intérieur.

Situation d'urgence au Venezuela (RC-B8-0225/2019, B8-0225/2019, B8-0226/2019, B8-0227/2019, B8-0228/2019, B8-0229/2019) ES

28-03-2019

. – En nuestro espíritu de mantener la propuesta de Resolución común, fruto del consenso entre los grupos políticos, votamos en contra de las enmiendas propuestas por el Grupo S&D considerando que:
- son inicialmente inadmisibles, además de incongruentes con las propias decisiones del Grupo S&D, que parece desconocer lo que ya reconoció el pasado 4 de febrero de 2019, reconociendo a Juan Guaidó como presidente interino de Venezuela. De forma mantenida y continua, las enmiendas socialistas, se refieren al Gobierno de facto como «Gobierno de Venezuela» y, al legitimo Gobierno, lo denomina «oposición».
- las enmiendas 1 y 2 son sustancialmente iguales y están perfectamente cubiertas por nuestro apartado 8, en el que insistimos que la única solución a esta crisis debe de ser pacífica;
- las enmiendas 3, 4, 5, 6 y 7 están perfectamente recogidas en los apartados 13 (pidiendo que el Grupo de Contacto Internacional colabore con el Grupo de Lima), 15 (multilateralismo en el marco de las Naciones Unidas) y en el considerando C (rechazo de la ayuda humanitaria por el régimen de Nicolás Maduro).

Droits des personnes intersexuées (B8-0101/2019) ES

14-02-2019

Las personas intersexuales, nacidas con una mezcla considerada ambigua de rasgos anatómicos femeninos y masculinos, según estimaciones podrían llegar a constituir hasta el 1,5 % de la población.
Saludamos la protección de los derechos de las personas intersexuales, en particular el derecho de los niños y sus padres y tutores a recibir información adecuada sobre las consecuencias de cualquier cirugía «normalizadora» de su sexo.
Entendemos también que las recomendaciones de esta propuesta de Resolución acerca de «despatologizar» o «desmedicalizar» la intersexualidad no se aplicarán a patologías o anomalías claramente definidas por la comunidad médica y que pueden requerir intervenciones de probada eficacia.

Utilisation du cannabis à des fins médicales (B8-0071/2019) ES

13-02-2019

La marihuana aún es considerada como una sustancia peligrosa y sin valor médico por los organismos internacionales y nacionales competentes. Sus efectos adversos en la salud son conocidos y cuantiosos, y la evidencia sobre sus supuestos beneficios terapéuticos aún es escasa.
Por otra parte, las experiencias parciales de legalización no arrojan resultados positivos unánimes para la salud pública. Según estudios, la legalización del cannabis perjudica el rendimiento escolar, no reduce los accidentes de tráfico, ni los crímenes violentos o contra la propiedad.
En cuanto a su uso médico, si bien la Resolución se cuida de distinguirla de su uso «recreativo», en la práctica hay evidencia de que no están separados. Un estudio reciente basado en Estados Unidos, por ejemplo, nota que «más de la mitad de los usuarios de cannabis médico utiliza el cannabis para uso recreativo, una proporción de uso indebido mucho más alto al observado en otras prescripciones médicas».
Los efectos adversos del consumo marihuana sobre la salud, las consecuencias de su legalización en la salud pública, la falta de evidencia sobre su uso terapéutico o la asociación de facto entre consumo «médico» y «recreativo», en conjunto inclinan a extremar el principio de precaución.

Questions écrites

Les députés peuvent poser un nombre défini de questions avec demande de réponse écrite au président du Conseil européen, au Conseil, à la Commission et à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union. Article 138 et annexe III du règlement intérieur.

Questions au Bureau, à la Conférence des présidents et aux questeurs

Les députés peuvent poser des questions concernant l’exercice par le Bureau, la Conférence des présidents et les questeurs de leurs fonctions respectives. Article 32, paragraphe 2, du règlement.

Questions à la BCE et concernant le MSU et le MRU

Les députés peuvent poser des questions avec demande de réponse écrite à la BCE ainsi que des questions portant sur le mécanisme de surveillance unique et le mécanisme de résolution unique. Ces questions sont d’abord soumises au président de la commission compétente. Articles 140 et 141 ainsi qu’annexe III du règlement intérieur.

Réponses aux questions à la BCE et concernant le MSU et le MRU

Réponse aux questions des députés à la BCE ainsi qu’aux questions portant sur le mécanisme de surveillance unique et le mécanisme de résolution unique. Articles 140 et 141 ainsi qu’annexe III du règlement intérieur.

Déclarations écrites (jusqu’au 16 janvier 2017)

***Cet instrument n’existe plus depuis le 16 janvier 2017**. Une déclaration écrite était une initiative portant sur un sujet entrant dans le domaine de compétence de l’Union. Elle pouvait être cosignée par plusieurs députés dans un délai de 3 mois.

DÉCLARATION ÉCRITE sur la nécessité de soutenir et d'encourager l’employabilité des jeunes dans la région euro-méditerranéenne

24-10-2016 P8_DCL(2016)0116 Caduque
Tokia SAÏFI Marielle DE SARNEZ Inés AYALA SENDER Lorenzo CESA Santiago FISAS AYXELÀ Mariya GABRIEL Marie-Christine VERGIAT Ivo VAJGL Fabio Massimo CASTALDO Brando BENIFEI Alessia Maria MOSCA María Teresa GIMÉNEZ BARBAT
Date d'ouverture : 24-10-2016
Échéance : 24-01-2017
Nombre de signataires : 88 - 25-01-2017

DÉCLARATION ÉCRITE sur la promotion de la culture européenne

27-04-2016 P8_DCL(2016)0046 Caduque
Maite PAGAZAURTUNDÚA Iratxe GARCÍA PÉREZ Santiago FISAS AYXELÀ Eider GARDIAZABAL RUBIAL Jana TOOM Fabio Massimo CASTALDO Isabella ADINOLFI Esteban GONZÁLEZ PONS José BLANCO LÓPEZ María Teresa GIMÉNEZ BARBAT
Date d'ouverture : 27-04-2016
Échéance : 27-07-2016
Nombre de signataires : 86 - 28-07-2016

Déclarations

Toutes les déclarations ci-après ont été signées par le député, même si la signature n’est pas visible dans la version en ligne.