Please fill this field
Marie-Pierre VEDRENNE Marie-Pierre VEDRENNE
Marie-Pierre VEDRENNE

Groupe Renew Europe

Membre

France - Mouvement Démocrate (France)

Date de naissance : ,

Accueil Marie-Pierre VEDRENNE

Vice-présidente

INTA
Commission du commerce international
DACP
Délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE

Membre

EMPL
Commission de l'emploi et des affaires sociales

Membre suppléante

PETI
Commission des pétitions
DCAR
Délégation à la commission parlementaire Cariforum-UE

Dernières activités

Établissement de la facilité pour la reprise et la résilience (A9-0214/2020 - Eider Gardiazabal Rubial, Siegfried Mureşan, Dragoș Pîslaru)

09-02-2021
Explications de vote écrites

L’Europe prend son destin en main et répond avec ambition à la crise que nous traversons. L’adoption de cette Facilité pour la reprise et la résilience constitue le pilier principal du plan de relance européen. Alors que l’idée même d’emprunter ensemble pour financer nos politiques de relance semblait impensable il y a un an, nous démontrons que nous sommes à la hauteur des enjeux.
Ce sont 672,5 milliards d’euros disponibles pour atténuer les conséquences de la pandémie. Les États membres peuvent d’ores et déjà lancer leurs plans de relance, demander un préfinancement et seront remboursés par l’Union. J’ai soutenu l’adoption historique de cette facilité qui aura un double objectif : dans l’immédiat répondre à l’urgence de la crise, notamment pour les jeunes, et dans le moyen terme assurer les transitions numérique et vers une économie neutre climatiquement. Les conditions sont claires : au moins 37 % du budget pour le climat, au moins 20 % pour le numérique, avoir un effet durable et positif au niveau social ainsi que ne pas nuire de manière significative aux objectifs environnementaux.
Grâce à notre détermination, l’accès à la facilité est conditionné au respect de l’état de droit et des libertés fondamentales européennes. Ne transigeons plus avec nos valeurs !

Nouveau plan d’action en faveur de l'économie circulaire: voir procès-verbal (A9-0008/2021 - Jan Huitema)

09-02-2021
Explications de vote écrites

Ce rapport est la réponse du Parlement européen pour un nouveau plan d'action pour l'économie circulaire. Alors que les déchets générés dans l’Union atteignent 2,5 milliards de tonnes par an, ce texte appelle la Commission à renforcer les droits des consommateurs en introduisant un droit à la réparation. Cela signifie mettre en place des délais de disponibilité pour les pièces détachées. Il est fondamental d'étendre les droits de garantie légale et les règles d’inversion de la charge de la preuve sur certains produits en cas de défaut afin que les cycles de vie des produits soient étendus. L’obsolescence programmée sera encadrée et limitée. Ces différentes dispositions permettront de réduire la production de déchets dans l’Union et de parvenir à notre objectif d’une économie neutre en carbone d’ici 2050 dans le cadre du pacte vert.
J’ai voté en faveur de ce rapport qui correspond aux engagements pris par la délégation Renaissance pour articuler l’écologie et l’économie.

Réduire les inégalités, avec une attention particulière à la pauvreté des travailleurs (A9-0006/2021 - Özlem Demirel)

09-02-2021
Explications de vote écrites

En 2018, près d’un travailleur européen sur dix est exposé au risque de pauvreté. Avec la pandémie actuelle, la pauvreté et les inégalités risquent d’être exacerbées. Alors que la Commission vient de proposer une directive pour assurer un salaire minimum équitable dans chaque État membre, ce rapport arrive à un moment clé pour demander le renforcement des politiques européennes sociales afin d’assurer une convergence sociale vers le haut, de mieux lutter contre les inégalités et d’assurer des conditions de vie décentes à tous les travailleurs. Nous sommes pleinement mobilisés pour que cette proposition aboutisse et soit ambitieuse. J’ai donc soutenu ce rapport qui demande par exemple à ce que ces salaires minimums soient toujours fixés au-dessus du seuil de pauvreté. Nous devons garantir l’accès à la protection sociale à tous et assurer le respect du droit du travail à tous les travailleurs, notamment les travailleurs atypiques dont ceux des plateformes. Une proposition en ce sens devrait être présentée d’ici la fin de l’année par la Commission. Avec ce rapport, nous rappelons que nous souhaitons que la Commission fasse preuve d’ambition pour s’assurer que tous les travailleurs ont un niveau de vie décent et des conditions de travail justes et équitables. L’Europe de la justice sociale doit continuer d’avancer !

Marie-Pierre VEDRENNE
Marie-Pierre VEDRENNE

Sur EP NEWSHUB

Describe your politics with four people https://t.co/yxL2f2w0sj  https://t.co/MkhMJx0hnY 

RT @Politiquemedia: .@MariePierreV sera, demain vendredi 5 mars à 14:30, l'invitée de "La Faute à l'Europe" sur LCP https://t.co/uuhmakQIwq  https://t.co/o33EQdKTQK 

#Airbus #Boeing Y a t il un pilote dans l’avion ⁉️ Quand les 🇺🇸🇬🇧 trouvent un accord pour qq mois sur ce contentieux qui dure, dure & dure... et pénalise toutes les filières industrielles et agricoles 🇺🇸🇪🇺 @VDombrovskis une réaction ⁉️ stop à l’hypocrisie de nos partenaires https://t.co/z9i5yxo3yQ 

Contact

Bruxelles

Strasbourg