Nathalie COLIN-OESTERLÉ
Nathalie COLIN-OESTERLÉ

Groupe du Parti populaire européen (Démocrates-Chrétiens)

Membre

France - Les centristes (France)

Date de naissance : , Ollioules

Accueil Nathalie COLIN-OESTERLÉ

Membre

ENVI
Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire
COVI
Commission spéciale sur la pandémie de COVID-19: Leçons tirées et recommandations pour l’avenir
D-IL
Délégation pour les relations avec Israël
DMED
Délégation à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée

Membre suppléante

LIBE
Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures
AFCO
Commission des affaires constitutionnelles

Dernières activités

Réaction de l'Union européenne face aux manifestations et aux exécutions en Iran (RC-B9-0066/2023, B9-0062/2023, B9-0066/2023, B9-0067/2023, B9-0070/2023, B9-0079/2023, B9-0080/2023)

19-01-2023
Explications de vote écrites

. – J’ai voté en faveur de la résolution sur la réaction de l'Union européenne face aux manifestations et aux exécutions en Iran. Depuis la mort de Mahsa Amini, tuée en septembre 2022, des milliers de femmes et d'hommes descendent dans la rue, au péril de leur vie, pour dénoncer un régime totalitaire qui impose la charia. Plusieurs centaines d’entre eux sont morts pour leur liberté. Si depuis septembre, des mesures ont été prises par l’Union européenne, telles que des gels d’avoirs bancaires, l’interdiction de certaines exportations vers l’Iran, nos sanctions doivent être plus ambitieuses. Il est, en particulier, nécessaire que le corps des Gardiens de la révolution qui dépend directement du chef de l’État iranien et est responsable de cette répression sanglante, soit inscrit sur la liste européenne des organisations terroristes. C'était le sens de cette résolution.

Mise en œuvre de la politique étrangère et de sécurité commune – rapport annuel 2022 (A9-0292/2022 - David McAllister)

18-01-2023
Explications de vote écrites

. – Ce rapport donne une vue d’ensemble sur les tendances actuelles des relations internationales et du rôle de l'UE dans ces relations. Le rapport tente de répondre aux questions suivantes renforcer les dispositions institutionnelles et décisionnelles de l’Union en matière de PESC, traduire l’autonomie stratégique sur le plan opérationnel, renforcer le multilatéralisme et établir des partenariats et enfin de renforcer la diplomatie parlementaire en tant qu’instrument de politique étrangère. Toutefois, il contient plusieurs parties problématiques : passage du vote à l’unanimité au vote à la majorité qualifiée ou encore le souhait de donner la priorité à la politique d'élargissement de l'UE, notamment pour les Balkans. En conséquence, j'ai décidé de m'abstenir sur le vote final.

Droits de l’homme et démocratie dans le monde et politique de l’Union européenne en la matière – rapport annuel 2022 (A9-0298/2022 - Isabel Wiseler-Lima)

18-01-2023
Explications de vote écrites

. – L’objectif de ce rapport est de montrer les menaces qui pèsent sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde et la hausse des graves violations des droits de l’homme qui restent largement impunies. Si je partage plusieurs pans de ce rapport, plusieurs parties sont plus problématiques. Il y est notamment question de revoir les règles du vote à l'unanimité au Conseil pour les décisions de politique étrangère. En conséquence, j'ai décidé de m'abstenir sur le vote final.

Contact

Bruxelles

Parlement européen
Bât. ALTIERO SPINELLI
09E218
60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles/Brussel
Strasbourg

Parlement européen
Bât. LOUISE WEISS
T09020
1, avenue du Président Robert Schuman
CS 91024
F-67070 Strasbourg Cedex