Stéphane BIJOUX
Stéphane BIJOUX

Groupe Renew Europe

Membre

France - La République en marche (France)

Date de naissance : , Saint-Denis (Reunion)

Accueil Stéphane BIJOUX

Président

DCAR
Délégation à la commission parlementaire Cariforum-UE

Vice-président

DEVE
Commission du développement

Membre

CPDE
Conférence des présidents des délégations
REGI
Commission du développement régional
DACP
Délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire OEACP-UE
DPAC
Délégation à l'Assemblée parlementaire Pacifique-UE

Dernières activités

Procédure commune de protection internationale dans l’Union (A8-0171/2018 - Fabienne Keller)

10-04-2024
Explications de vote écrites

J’ai soutenu l’adoption finale des accords sur les dix textes qui constituent le Pacte européen sur l’asile et la migration. Face au défi migratoire qui est un défi de dimension européenne, il était impératif de construire une réponse européenne. Le paquet législatif qui a été négocié et adopté permettra de pallier les lacunes et les dysfonctionnements du régime d’asile européen actuel, arrivé à bout de souffle. La réforme que nous avons menée permettra la mise en place d’un nouveau système, avec : une meilleure lutte contre l’immigration illégale ; des procédures de traitement des demandes d’asile plus efficaces, plus sûres et plus respectueuses des droits humains ; un meilleur partage des responsabilités et une plus grande solidarité entre les États membres dans les situations de forte pression migratoire. Avec l’adoption du Pacte sur l’asile et la migration, notre Délégation concrétise un de nos engagements pris en 2019. Aucune des autres délégations françaises n’a soutenu les textes du Pacte : il faut souligner l’imposture de l’extrême-droite et de la droite qui préfèrent laisser la situation s’aggraver plutôt que de trouver des solutions ; et l’irresponsabilité des gauches qui privilégient les réponses idéalistes et irréalises.

Faire face aux situations de crise et aux cas de force majeure (A9-0127/2023 - Juan Fernando López Aguilar)

10-04-2024
Explications de vote écrites

J’ai soutenu l’adoption finale des accords sur les dix textes qui constituent le Pacte européen sur l’asile et la migration. Face au défi migratoire qui est un défi de dimension européenne, il était impératif de construire une réponse européenne. Le paquet législatif qui a été négocié et adopté permettra de pallier les lacunes et les dysfonctionnements du régime d’asile européen actuel, arrivé à bout de souffle. La réforme que nous avons menée permettra la mise en place d’un nouveau système, avec : une meilleure lutte contre l’immigration illégale ; des procédures de traitement des demandes d’asile plus efficaces, plus sûres et plus respectueuses des droits humains ; un meilleur partage des responsabilités et une plus grande solidarité entre les États membres dans les situations de forte pression migratoire. Avec l’adoption du Pacte sur l’asile et la migration, notre Délégation concrétise un de nos engagements pris en 2019. Aucune des autres délégations françaises n’a soutenu les textes du Pacte : il faut souligner l’imposture de l’extrême-droite et de la droite qui préfèrent laisser la situation s’aggraver plutôt que de trouver des solutions ; et l’irresponsabilité des gauches qui privilégient les réponses idéalistes et irréalises.

Nouveau règlement sur les produits de construction (A9-0207/2023 - Christian Doleschal)

10-04-2024
Explications de vote écrites

J’ai voté pour l’accord sur le nouveau Règlement européen sur les produits de construction. Ce nouveau règlement aligne les produits de construction sur les principes de l'économie circulaire : les produits dureront plus longtemps, seront plus faciles à réparer et pourront être recyclés en fin de vie. Dans le cadre de cette législation, nous avons aussi soutenu l’introduction d’un dispositif qui permettra aux États membres d’autoriser, dans les Régions ultrapériphériques (RUP), les produits de construction à être exemptés des exigences du marquage européen « CE ». Poussée par le Gouvernement français et soutenue par mon groupe Renew Europe, cette adaptation était très attendue par le monde économique des RUP et en particulier par le secteur de la construction qui est confronté à la hausse des prix du fret et des matériaux. C’est une nouvelle victoire du « Réflexe RUP » que je défends depuis le début du mandat pour l’adaptation des législations et des normes européennes aux réalités locales en Outre-mer.

Contact

Bruxelles

Parlement européen
Bât. WILLY BRANDT
04M083
60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles/Brussel
Strasbourg

Parlement européen
Bât. WINSTON CHURCHILL
M02022
1, avenue du Président Robert Schuman
CS 91024
F-67070 Strasbourg Cedex