Please fill this field
Sylvie BRUNET Sylvie BRUNET
Sylvie BRUNET

Groupe Renew Europe

Vice-présidente

France - Mouvement Démocrate (France)

Date de naissance : , Versailles

Accueil Sylvie BRUNET

Membre

EMPL
Commission de l'emploi et des affaires sociales
DPAL
Délégation pour les relations avec la Palestine
DMED
Délégation à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée

Membre suppléante

FEMM
Commission des droits des femmes et de l'égalité des genres
DCAM
Délégation pour les relations avec les pays d'Amérique centrale
DLAT
Délégation à l'Assemblée parlementaire euro-latino-américaine

Dernières activités

Une Europe sociale forte pour des transitions justes (A9-0233/2020 - Dennis Radtke, Agnes Jongerius)

17-12-2020
Explications de vote écrites

J’ai soutenu notre résolution relative à une Europe sociale forte pour des transitions justes. En amont de la présentation par la Commission de son plan d’action pour mettre en œuvre le socle européen des droits sociaux et du sommet de Porto, nous plaidons pour l’adoption d’un programme social ambitieux. À cet égard, nous fixons des objectifs contraignants : travail décent, marchés du travail durables et inclusifs, lutte contre le chômage, en particulier celui des jeunes, justice sociale et égalité des chances, systèmes de protection sociale robustes ou encore mobilité équitable. En ce sens, nous défendons, notamment, un instrument permanent pour succéder à SURE, un régime européen de réassurance chômage ainsi que des directives visant à garantir des salaires minimaux adéquats et une meilleure protection des travailleurs des plateformes. Toutefois, je tiens à préciser que je n’ai pas soutenu le principe d’une présomption réfragable d’une relation de travail pour les travailleurs des plateformes. J’estime en effet que cette résolution ne représente pas le cadre idoine pour l’introduction d’un tel principe qui devrait être discuté davantage dans le cadre du rapport plus spécifique que je prépare à ce sujet.

Gouvernance d’entreprise durable (A9-0240/2020 - Pascal Durand)

17-12-2020
Explications de vote écrites

J’ai soutenu notre rapport sur la gouvernance durable des entreprises. Ce rapport présente la position du Parlement européen sur deux initiatives de la Commission européenne à venir. Premièrement, la révision de la directive sur la publication d’informations non financières. Suite aux premières avancées de cette directive de 2014, nous appelons à la mise en place de standards clairs et comparables pour la publication de telles informations, et à élargir le champ d’application à toutes les entreprises de plus de 250 salariés. Nous rappelons l’importance de définir avec précision la référence aux questions sociales et de personnel qui pourrait englober la divulgation des politiques salariales des entreprises et notamment les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes.
Deuxièmement, sur le devoir de sollicitude des dirigeants. Afin d’intégrer les intérêts de long terme dans les processus de prise de décision, nous proposons l’instauration d’une stratégie de durabilité fixant des objectifs en matière climatique, environnementale et sociale. Des politiques internes sur les salaires décents, l’égalité des genres et les droits des travailleurs pourraient également faire partie de ces stratégies. Enfin, nous appelons au déblocage des négociations de la directive "Women on Boards” afin d’assurer la diversité et l’inclusion dans les entreprises.

Recommandation du Conseil en matière d’enseignement et de formation professionnels (EFP) en faveur de la compétitivité durable, de l’équité sociale et de la résilience (B9-0400/2020)

17-12-2020
Explications de vote écrites

Alors que le Conseil a adopté en novembre une recommandation relative à l’enseignement et la formation professionnels en Europe, nous avons souhaité affirmer notre position et nos priorités à travers une résolution. De manière générale, nous soulignons que les parcours d’enseignement et de formation professionnels doivent être rendus plus attrayants, accessibles, flexibles et inclusifs. Nous plaidons en outre pour la modernisation des politiques en la matière afin de contribuer à la reprise et aux transitions verte et numérique. À cet effet, parmi les propositions que nous mettons en avant, nous invitons les États membres à établir un objectif ambitieux en matière d’apprentissage à l’étranger pour les étudiants et à aider les PME à encourager les apprenants à participer à la mobilité. Nous soulignons également l’importance de promouvoir le modèle d’enseignement et de formation professionnels en alternance dans la mesure où il pourrait faciliter l’accès des jeunes au marché du travail. En outre, nous estimons qu’il est nécessaire de tirer parti du développement du secteur des emplois verts et d’encourager la participation des femmes qui étudient dans le domaine des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques. Pour toutes ces raisons, j’ai soutenu notre résolution.

Sylvie BRUNET
Sylvie BRUNET

Sur EP NEWSHUB

Retrouvez mon agenda de la semaine 👇 https://t.co/IaaJNWsV4p 

RT @MoDem: Marielle @desarnez était la figure de la femme engagée. Son parcours est aussi dense que l'héritage qu'elle laisse à notre mouvement. Humaniste et européen, profondément. 👉 https://t.co/gtAexXVU5R  https://t.co/a78jgyrDxF 

Avec le Green Deal, l'Europe permet d'avancer concrètement et efficacement face à l'enjeu climatique. Dans les Bouches-du-Rhône, c'est aussi de l'Europe que viendront les fonds pour accompagner la transition industrielle et la reconversion des travailleurs @laprovence 15/01👇 https://t.co/dJCvRCVtc4 

Contact

Bruxelles

Strasbourg