Miloš KOTEREC
Miloš KOTEREC
Slovaquie

Date de naissance : , Partizánske

6ème législature Miloš KOTEREC

Groupes politiques

  • 20-07-2004 / 13-07-2009 : Groupe socialiste au Parlement européen - Membre

Partis nationaux

  • 20-07-2004 / 13-07-2009 : Smer (Slovaquie)

Vice-président

  • 24-01-2007 / 13-03-2007 : Délégation pour les relations avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande
  • 14-03-2007 / 13-07-2009 : Délégation pour les relations avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande

Membre

  • 21-07-2004 / 14-01-2007 : Commission du développement régional
  • 15-09-2004 / 23-01-2007 : Délégation pour les relations avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande
  • 15-09-2004 / 13-03-2007 : Délégation pour les relations avec l'assemblée parlementaire de l'OTAN
  • 15-01-2007 / 30-01-2007 : Commission du développement régional
  • 31-01-2007 / 13-07-2009 : Commission du développement régional
  • 14-03-2007 / 13-07-2009 : Délégation pour les relations avec l'assemblée parlementaire de l'OTAN

Membre suppléant

  • 21-07-2004 / 14-01-2007 : Sous-commission "sécurité et défense"
  • 14-10-2004 / 08-06-2005 : Commission temporaire sur les défis politiques et les moyens budgétaires de l'Union élargie 2007-2013
  • 15-01-2007 / 30-01-2007 : Sous-commission "sécurité et défense"
  • 31-01-2007 / 08-03-2007 : Sous-commission "sécurité et défense"
  • 09-03-2007 / 13-07-2009 : Commission des affaires étrangères
  • 17-04-2007 / 13-07-2009 : Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire

Activités

Rapport(s) - en tant que rapporteur

Un rapporteur est nommé par la commission parlementaire saisie au fond pour élaborer un rapport sur les propositions législatives, budgétaires ou autres. Les rapporteurs peuvent ce faisant consulter des experts et les parties prenantes. Ils sont également chargés de rédiger des amendements de compromis et d’engager des négociations avec les rapporteurs fictifs. Les rapports adoptés en commission sont ensuite examinés et mis aux voix en séance plénière. Article 55 du règlement intérieur.

Avis - en tant que rapporteur

Les commissions peuvent élaborer un avis sur le rapport de la commission saisie au fond; cet avis porte sur les matières qui relèvent de leur champ de compétence. Les rapporteurs de ces avis sont également chargés de rédiger des amendements de compromis et d’engager des négociations avec les rapporteurs fictifs de l’avis. Articles 56 et 57 ainsi qu’annexe VI du règlement intérieur.

AVIS sur le projet de budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2009

10-09-2008 REGI_AD(2008)409469 PE409.469v02-00 REGI
Miloš KOTEREC

AVIS sur la réforme des aides d'État 2005-2009

23-01-2006 REGI_AD(2006)364779 PE364.779v02-00 REGI
Miloš KOTEREC

Question(s) parlementaire(s)

Les questions avec demande de réponse orale suivie d’un débat peuvent être déposées par une commission, un groupe politique ou cinq pour cent au moins des députés qui composent le Parlement. Elles sont adressées aux autres institutions de l’Union. La Conférence des présidents décide si et dans quel ordre les questions sont inscrites au projet définitif d’ordre du jour de la plénière. Article 128 du règlement intérieur

Déclarations écrites (jusqu’au 16 janvier 2017)

***Cet instrument n’existe plus depuis le 16 janvier 2017**. Une déclaration écrite était une initiative portant sur un sujet entrant dans le domaine de compétence de l’Union. Elle pouvait être cosignée par plusieurs députés dans un délai de 3 mois.

DÉCLARATION ÉCRITE sur la protection des enfants mineurs contre l'utilisation de jeux vidéo ne convenant pas à leur âge

12-12-2005 P6_DCL(2005)0072 Caduque
Monika BEŇOVÁ Miloš KOTEREC Vladimír MAŇKA
Date d'ouverture : 12-12-2005
Échéance : 12-03-2006
Nombre de signataires : 86 - 12-03-2006

Liste de présences

Cette liste de présence est un extrait du procès-verbal de la séance plénière de la sixième législature. Les informations qu’elle comporte sont fournies à titre d’information uniquement et couvrent la durée du mandat du député au Parlement européen. Il s’agit de données brutes qui ne comprennent pas les corrections pour absence justifiée pour cause de maladie, congé maternel/paternel autorisé, travaux autorisés d’une délégation parlementaire, etc.