Nadine MORANO Nadine MORANO
Nadine MORANO

Groupe du Parti populaire européen (Démocrates-Chrétiens)

Membre

France - Les Républicains (France)

Date de naissance : , Nancy

Accueil Nadine MORANO

Membre

LIBE
Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures
DPAP
Délégation pour les relations avec le Parlement panafricain

Membre suppléante

DEVE
Commission du développement
DACP
Délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE

Dernières activités

Assistance macrofinancière à l'Ukraine (C9-0303/2022)

15-09-2022
Explications de vote écrites

. – J’ai voté en faveur de ce rapport sur l’assistance macrofinancière exceptionnelle à l’Ukraine. Le texte mobilise jusqu’à 5 milliards EUR sous forme de prêts en faveur de l’Ukraine afin de soutenir sa stabilité financière face aux conséquences de l’agression russe.

Existence d’un risque clair de violation grave par la Hongrie des valeurs sur lesquelles l’Union est fondée (A9-0217/2022 - Gwendoline Delbos-Corfield)

15-09-2022
Explications de vote écrites

. – J’ai voté contre cette résolution relative à l’existence d’un risque clair de violation grave par la Hongrie des valeurs sur lesquelles l’Union est fondée. Ce texte, rédigé par une députée européenne verte, était idéologique, imprécis, excessif et volontairement à charge. Il affirmait de manière péremptoire et choquante que « la Hongrie ne peut plus être considérée comme une démocratie », dans un contexte où le Premier ministre Viktor ORBAN a néanmoins été réélu avec plus de 54% des voix en avril dernier, lors d’un scrutin qui n’a fait l’objet d’aucune contestation ! Si la Hongrie dispose de marges de progression, par exemple dans des domaines tels que la promotion des droits des femmes ou la protection des minorités (ce que j’affirme régulièrement par mes votes), elle ne mérite pas un réquisitoire aussi insultant et attentatoire à sa souveraineté. J’ajoute qu’appeler, comme le fait ce texte, à déclencher le mécanisme de conditionnalité pour priver un État membre de fonds européens, notamment de relance, en pleine crise de l’énergie et de l’inflation mais aussi migratoire due à la guerre en Ukraine, est une aberration politique qui ne peut que discréditer l'Union Européenne auprès des peuples attachés à leur souveraineté. J’ai donc refusé de cautionner une manœuvre politique grotesque.

Situation des droits fondamentaux dans l’UE en 2020 et 2021 (A9-0224/2022 - Juan Fernando López Aguilar)

15-09-2022
Explications de vote écrites

. – J’ai voté contre ce rapport sur la situation des droits fondamentaux dans l’UE en 2020 et 2021. Il s’agissait d’un texte idéologique, imprécis, excessif et contre-productif. Il reconnaissait par exemple, sans citer aucun fondement, « l’existence d’un racisme structurel dans l’Union », ou encore s’inquiétait de l »’utilisation accrue de technologies aux frontières de l’Union, dont certaines peuvent être très intrusives ». Enfin, il invitait à donner la priorité aux droits des migrants dans le domaine de la politique migratoire. Je l’ai donc rejeté.

Contact

Bruxelles

Parlement européen
Bât. ALTIERO SPINELLI
09E217
60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles/Brussel
Strasbourg

Parlement européen
Bât. LOUISE WEISS
T09028
1, avenue du Président Robert Schuman
CS 91024
F-67070 Strasbourg Cedex