Please fill this field
Valérie HAYER Valérie HAYER
Valérie HAYER

Renew Europe képviselőcsoport

Tag

Franciaország - La République en marche (Franciaország)

Születési idő : , Château-Gontier

A szavazáshoz fűzött írásbeli indokolások Valérie HAYER

A képviselők írásbeli indokolást nyújthatnak be a plenáris ülésen leadott szavazatukhoz. 194. cikk

A „Minority Safepack – egymillió aláírás a sokszínű Európáért” című európai polgári kezdeményezés (B9-0403/2020, B9-0405/2020) FR

17-12-2020

J’ai voté en faveur de cette résolution par laquelle le Parlement européen apporte sa réponse à l’initiative Citoyenne Européenne « Minority Safepack ». Celle-ci avait recueilli plus de 1,1 million de signatures au moment de sa présentation à la Commission en janvier 2020, signe de l’importance accordée par les Européens au respect des droits des minorités et de la nécessité d’avoir une action politique forte en la matière. Elle intervient par ailleurs dans le contexte d’une augmentation forte des crimes et discours haineux, racistes et xénophobes contre les minorités. La résolution fait droit aux propositions contenues dans l’initiative citoyenne et appelle la Commission à y donner suite. Parmi les éléments mis en avant dans cette résolution, on retrouve les appels du Parlement à un cadre européen pour des normes minimales de protection des droits des minorités ou encore l’importance du multilinguisme, principe fondateur de notre Union. Au sein de la délégation Renaissance, nous avons notamment été particulièrement vigilants sur l’accès aux services audiovisuels nationaux dans tous les États membres et à la fin du géo blocage des contenus.

A méltányos átállást szolgáló erős szociális Európa (A9-0233/2020 - Dennis Radtke, Agnes Jongerius) FR

17-12-2020

J’ai voté en faveur de ce rapport d’initiative qui vise à influencer en amont le plan d’action de la Commission concernant la mise en oeuvre du socle européen des droits sociaux. Le plan sera présenté à Porto lors du sommet des 7 et 8 mai 2021. Ce rapport d’initiative vise notamment à demander l’instauration d’objectifs contraignants dans un programme social ambitieux. Parmi ces objectifs, certains font partie intégrante des points défendus par la délégation Renaissance depuis la campagne européenne : vote à la majorité qualifié sur un nombre plus importants de législations sociales, une directive pour des salaires minimaux, renforcement de la Garantie Jeunesse etc. J’ai également voté en faveur d’un amendement demandant à interdire la pratique des stages non rémunérés lorsqu’ils ne sont pas liés à l’obtention de diplômes dans l’Union européenne, dans le but notamment de mettre fin aux pratiques abusives.

Az Európa kulturális fővárosai kezdeményezés 2020–2033. évekre szóló uniós fellépése (A9-0201/2020 - Željana Zovko) FR

17-12-2020

J’ai voté en faveur de ce rapport qui concerne les capitales européennes de la Culture, initiative lancée en 1985 qui vise à renforcer la collaboration artistique entre les pays de l’Union européenne, à accueillir chaque année des manifestations culturelles de grande ampleur et à participer au développement économique des villes choisies. Chaque ville choisie est ainsi soutenue à hauteur de 1,5 million d’euro par l’Union pour permettre l’organisation de ces manifestations. Le rapport vise à réadapter le calendrier pour permettre aux deux capitales européennes de la culture en titre (Rijeka et Galway) de jouir de leurs prérogatives jusqu’en avril 2021, compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la crise sanitaire. Ces initiatives sont d’autant plus importantes que le secteur culturel a été lourdement impacté par la crise à travers l’ensemble des États membres.

A nemek közötti egyenlőséggel foglalkozó tanácsi formáció szükségességéről (B9-0402/2020, B9-0404/2020) FR

17-12-2020

J’ai voté en faveur de cette résolution déposée conjointement par plusieurs groupes politiques à l’initiative du groupe Renew. Il s’agit de demander au Conseil d’étendre sa liste de formats de réunion afin de permettre des rencontres régulières entre les ministres européens en charge des questions d’égalité des genres. Alors que les violences faites aux femmes ont augmenté en 2020 et que l’égalité salariale est encore loin d’être acquise, il est impératif de dialoguer à l’échelle européenne et de construire une réponse efficace et coordonnée entre les États membres.

Az éghajlatváltozás hatásaihoz való alkalmazkodásra vonatkozó uniós stratégia (B9-0422/2020) FR

17-12-2020

J’ai voté en faveur de cette résolution qui présente les priorités du Parlement en matière d’adaptation au changement climatique. Elle intervient dans le cadre de la présentation par la Commission de sa nouvelle stratégie qui devrait être publiée au début de l’année 2021 et qui viendra actualiser la stratégie de 2013. Parmi les priorités du Parlement, la nécessité d’une gouvernance basée sur des objectifs clairs et des indicateurs scientifiques ou encore celle d’intégrer l’adaptation au climat dans toutes les politiques pertinentes de l’Union. Il s’agit d’être en cohérence avec les objectifs de l’accord de Paris et de la convention sur la diversité biologique. La résolution insiste également sur la nécessité d’un financement accru des politiques d’adaptation et appelle à la mobilisation des investissements publics et privés en la matière. Le Parlement insiste par ailleurs depuis le début de la crise sanitaire sur le fait que la relance devra être verte et sur l’importance du pacte vert. À ce titre, la résolution insiste donc sur la nécessité de présenter des solutions fondées sur la nature et sur des infrastructures vertes avec pour objectif de lutter contre l’impact négatif sur les écosystèmes marins et terrestres, les forêts et les océans.

A Tanács rendelete a 2021–2027 közötti időszakra vonatkozó többéves pénzügyi keretről (A9-0260/2020 - Jan Olbrycht, Margarida Marques) FR

16-12-2020

C'est avec satisfaction et soulagement que j'ai voté en faveur du budget pluriannuel 2021-2027. L'équipe de négociation du Parlement dont je fais partie a pu obtenir une hausse de 16 milliards d'euros au budget convenu à 1 074 milliards par les chefs d'État et de gouvernement en juillet 2020, après plus de deux mois de négociations intenses. Le budget pour la santé a ainsi pu être triplé (!), Erasmus renforcé de plus de 2 milliards et la recherche de 4 milliards. Au-delà de ces renforcements, ce nouveau budget permet aussi le lancement de nouveaux programmes phares qui vont changer notre Union en profondeur : Fonds de défense européen (8 milliards), mobilité militaire (1,5 milliard), Fonds de transition juste pour accompagner nos territoires et travailleurs dans la transition écologique (17,5 milliards avec le plan de relance), 30% de dépenses pour le climat, 10% pour la préservation de la biodiversité, ... Notre Union est désormais sur les rails pour de nouvelles ambitions assumées.

Intézményközi megállapodás a költségvetési fegyelemről, a költségvetési ügyekben való együttműködésről és a hatékony és eredményes pénzgazdálkodásról, valamint az új saját forrásokról, többek között az új saját források bevezetésére vonatkozó ütemtervről (A9-0261/2020 - Esteban González Pons) FR

16-12-2020

J'ai soutenu l'accord interinstitutionnel instaurant un calendrier pour l'introduction de nouvelles ressources propres que nous avons négocié avec mon co-rapporteur José Manuel Fernandes. Cet accord juridiquement contraignant établit un calendrier précis avec des dates butoirs pour les propositions législatives, les délibérations au sein du Conseil et l'entrée en vigueur de nouvelles ressources propres, qui devront être suffisantes pour couvrir l'emprunt lié au plan de relance. Tout surplus par rapport à ce qui est nécessaire pour rembourser l'emprunt devra être intégré dans le budget européen. Les ressources propres convenues sont : la contribution plastique, une taxe sur les géants du numérique, les recettes du marché carbone européen, un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières, une taxe sur les transactions financières et une nouvelle assiette commune sur l'impôt des sociétés ou une contribution liée au marché intérieur.
Nous avons donc obtenu à la fois plus de justice fiscale et environnementale, mais nous éviterons surtout que ce soient les contribuables qui repaient la dette européenne. C'est une avancée historique pour l'Europe, assumée par tous les pro-européens.

A Dublin III. rendelet végrehajtása (A9-0245/2020 - Fabienne Keller) FR

16-12-2020

J’ai voté en faveur de ce rapport d’initiative. Pilier de la politique d’asile européenne, le règlement de Dublin III a été adopté en 2013. Le rapport actuel vise à évaluer la mise en œuvre de ce règlement et à pointer du doigt les faiblesses de cette mise en œuvre. Parmi les faiblesses soulevées par le rapport on retrouve la pression disproportionnelle sur quelques États de première entrée et le manque de mécanismes de solidarité entre les États. Sur la période 2008-2017, 90% des demandeurs d’asile ont ainsi été accueilli par seulement un tiers des États membres. Il apparaît tout à fait nécessaire de faire baisser la pression existant sur ces États en instaurant un mécanisme de solidarité efficace. Le rapport souligne également la complexité du parcours administratif auquel est confronté le demandeur d’asile ainsi que les entraves nombreuses aux droits des demandeurs. Ce rapport appelle donc à un respect plus strict des règles actuelles en attendant l’entrée en vigueur du Pacte Asile-Migration.

Az EMVA-ból és az EMGA-ból 2021-ben és 2022-ben nyújtandó támogatásra vonatkozó egyes átmeneti rendelkezések (A9-0101/2020 - Elsi Katainen) FR

15-12-2020

J’ai voté en faveur de ce règlement qui permettra de maintenir une PAC stable pour nos agriculteurs pour les deux ans à venir, jusqu’à l’entrée en vigueur de la nouvelle PAC. Les règles actuelles de la PAC seront donc prolongées en 2021 et 2022. Il convient également de rappeler que, dans le cadre des négociations et de l’accord final sur le CFP, nous sommes parvenus à maintenir la PAC au même niveau en prix courants. Parmi les autres victoires à souligner, l’intégration dans ce règlement du plan de relance européen pour l’agriculture à hauteur de 8 milliards d’euros ainsi que la prolongation des mesures supplémentaires de développement rural prises pour répondre à la crise sanitaire et accompagner au mieux nos agriculteurs en cette période. Ce règlement assure stabilité et certitude à nos agriculteurs.

10/2020. sz. költségvetés-módosítási tervezet: Kifizetési előirányzatok emelése, valamint a kiadások és bevételek egyéb kiigazításai (A9-0252/2020 - Monika Hohlmeier) FR

15-12-2020

J'ai voté en faveur de ce budget rectificatif qui permettra de débloquer 1,5 milliard d'euros suite à la crise sanitaire. La moitié viendra soulager les agriculteurs via des paiements forfaitaires et des aides aux petites entreprises agricoles. Plus de 500 millions seront également destinés à la réaction de l'UE face au COVID-19 en dehors de ses frontières.
Comme cela a déjà été le cas à de nombreuses reprises depuis mars 2020, notre Union montre qu'elle a pu adapter son budget pour apporter une réponse effective à la crise.

Kapcsolat

Bruxelles

Strasbourg