Please fill this field
Hélène LAPORTE Hélène LAPORTE
Hélène LAPORTE

Grupo Identidade e Democracia

Membro

França - Rassemblement national (França)

Data de nascimento : , Villeneuve-sur-Lot

Página inicial Hélène LAPORTE

Membro

BUDG
Comissão dos Orçamentos
DLAT
Delegação à Assembleia Parlamentar Euro-Latino-Americana

Membro suplente

ECON
Comissão dos Assuntos Económicos e Monetários
JURI
Comissão dos Assuntos Jurídicos
D-MX
Delegação à Comissão Parlamentar Mista UE-México
DASE
Delegação para as Relações com os Países do Sudeste Asiático e a Associação das Nações do Sudeste Asiático (ASEAN)
DACP
Delegação à Assembleia Parlamentar Paritária ACP-UE

Últimas atividades

Assistência macrofinanceira aos países do alargamento e da vizinhança no contexto da crise desencadeada pela pandemia de COVID-19 FR

15-05-2020
Declarações de voto escritas

La Commission a adopté le 28 avril 2020 une proposition de paquet d'aide macro-financière à 10 partenaires de l'élargissement et du voisinage afin de les aider à limiter les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. Les bénéficiaires sont : l'Albanie pour 180 millions d'euros, la Bosnie-Herzégovine pour 250 millions d'euros, la Géorgie pour 150 millions d'euros, la Jordanie pour 200 millions d'euros, le Kosovo pour 100 millions d'euros, la Moldavie pour 100 millions d'euros, le Monténégro pour 60 millions d'euros, la Macédoine du Nord pour 160 millions d'euros, la Tunisie pour 600 millions d’euros et l’Ukraine pour 1,2 milliard d'euros. La proposition est sujette à adoption par le Parlement européen et le Conseil de l'UE. Les fonds d’aide macro-financière seront mis à disposition pendant 12 mois sous forme de prêts à des conditions très favorables. Avec le soutien du FMI, les fonds sont censés apporter une aide immédiate. La répartition de ce package suit une approche appelée « Team Europe ». Ce plan combine les ressources de l'UE, de ses États membres et des institutions financières, en particulier la BEI et la BERD. J’ai voté contre ce texte car il s’agit d’aides à des pays tiers à l’Union européenne.

Medidas temporárias relativas à validade de certificados e licenças (omnibus) FR

15-05-2020
Declarações de voto escritas

Les opérateurs de transport et autres prestataires impactés par l'épidémie de COVID-19 ne sont pas, pour la plupart, en mesure d'accomplir les formalités ou procédures nécessaires pour se conformer à certaines dispositions du droit de l'Union relatives au renouvellement, à l'extension ou à la validité des certificats, licences ou autorisations. Le présent règlement établit des mesures spécifiques et temporaires applicables au renouvellement et à la prolongation de la période de validité de certains certificats, licences et autorisations et au report de certains contrôles et formations périodiques en réponse aux circonstances extraordinaires causées par l'épidémie de COVID-19 dans le domaine du transport routier, ferroviaire et fluvial et de la sécurité maritime. Ces dispositions temporaires ont deux objectifs : assurer la validité de ces certificats, licences ou autorisations qui expireraient entre le 1er mars 2020 et le 31 août 2020 et s'assurer qu'ils restent valides pendant une période de temps raisonnable et même après la crise. J’ai voté pour ce texte qui a pour objectif principal la sécurité routière dans tous les secteurs des transports et la garantie de la continuité des services de transport, la sauvegarde des opérateurs face au risque réel de défaillance financière, et surtout la protection des travailleurs.

Further enlarging the Schengen Area EN

15-05-2020 E-003005/2020 Comissão
Perguntas escritas
Hélène LAPORTE
Hélène LAPORTE

No NEWSHUB do PE

🎥 Retrouvez mon intervention lors de la commission des affaires économiques et des affaires européennes de l’@AssembleeNat. J’ai interpellé le commissaire européen français Thierry Breton sur le plan de relance européen. https://t.co/ELEwMQxuCy 

« Monsieur, seriez-vous prêt à conditionner l’octroi d’aides au titre du plan de relance aux multinationales à l’absence de relations avec les paradis fiscaux ? » #AuditionBretonAN

« M. le Commissaire? Le produit de la taxe sur le numérique sera affecté à un fonds européen géré par la Commission européenne. N’est-ce-pas un détournement de la vocation de la fiscalité du numérique au détriment de nos finances publiques ? » #AuditionBretonAN https://t.co/w6jUoK6VVK 

Contacto

Bruxelles

Strasbourg