Pierre KARLESKIND : Explicații scrise ale votului 

Deputații pot să depună o explicație scrisă privind modul în care au votat în ședință plenară. Articolul 194

Acordul de cooperare dintre Eurojust și Serbia (A9-0009/2019 - Juan Fernando López Aguilar) FR  
 

J’ai voté pour cet accord sur la coopération entre Eurojust et la Serbie. Ce pays tiers est entouré de pays de l’Union européenne et reçoit de nombreuses sollicitations de la part des Balkans occidentaux, notamment de la Croatie. La mise en place de cet accord est donc nécessaire afin que la coopération judiciaire puisse se réaliser au mieux, tant pour le terrorisme que pour la criminalité organisée.

Proiectul de buget rectificativ nr. 4/2019: Reducerea creditelor de angajament și a creditelor de plată în funcție de necesitățile actualizate privind cheltuielile și de actualizarea veniturilor (resurse proprii) (A9-0012/2019 - John Howarth) FR  
 

J’ai voté pour ce rapport relatif à la position du Conseil sur le projet de budget rectificatif 2019. En effet, je ne peux accepter que la Commission européenne récupère sur d’autres lignes budgétaires les 100 millions d’euros qu’elle s’est engagée à accorder en plus aux projets Erasmus+ et Horizon 2020 pour 2019. Ces deux programmes sont d’une importance capitale pour le futur de l’Union européenne. Je considère donc que les États membres doivent adapter leurs contributions en conséquence.

Obiecție în temeiul articolului 112 din Regulamentul de procedură: substanțele active, inclusiv flumioxazina (B9-0103/2019) FR  
 

J’ai voté en faveur de l’objection au prolongement de l’autorisation de ces 34 substances. Parmi ces substances, au moins huit sont problématiques, dont deux qui sont interdites en France (le diméthoate et le diuron). Au-delà du principe de précaution, il ne m’est pas concevable d’accepter le prolongement d’autorisation de substances qui sont interdites dans mon pays car elles représentent un risque pour la santé humaine. L’environnement et la protection du vivant doivent être notre priorité. Il est temps de faire de la protection du vivant et de l’environnement une priorité réelle. Le principe d’autorisations « en paquet » de substances actives présentant des niveaux de risque différents pour l’environnement, la sécurité alimentaire et la santé humaine doit évoluer.

Obiecție în temeiul articolului 112 din Regulamentul de procedură: substanțele active, inclusiv clorotoluronul (B9-0104/2019) FR  
 

J’ai voté en faveur de l’objection au prolongement de l’autorisation de ces 29 substances. Parmi ces substances, au moins 13 sont problématiques parmi lesquelles : le chlorotoluron, le difenoconazole, le diflufenican ou le fludioxonil. Au-delà du principe de précaution, il ne m’est pas concevable d’accepter le prolongement d’autorisation de substances qui présentent des risques pour la santé humaine et qui sont substituables. Il est temps de faire de la protection du vivant et de l’environnement une priorité réelle. Le principe d’autorisations « en paquet » de substances actives présentant des niveaux de risque différents pour l’environnement, la sécurité alimentaire et la santé humaine doit évoluer.

Obiecție în temeiul articolului 112 din Regulamentul de procedură: porumbul modificat genetic MZHG0JG (SYN-ØØØJG-2) (B9-0107/2019) FR  
 

J’ai voté contre l’autorisation de ces OGMs pour deux raisons : Tout d’abord, pour une question de cohérence : avec Renaissance, nous avons pris des engagements pour la fin de l’utilisation du glyphosate. Or ces OGM ont été créés pour résister au glyphosate et au glufosinate. Autrement dit, s’ils étaient autorisés, ils pourraient entrer sur le sol européen tout en contenant des résidus de ces produits. En adéquation avec notre position concernant le glyphosate et en l’absence de ré-autorisation du glufosinate depuis août 2018, il convient de ne pas importer de produits y étant exposés. Ensuite, l’autorisation de toutes les mises sur le marché des OGM sont rejetées depuis 2015, tant que la Commission ne fait pas de nouvelle proposition législative permettant aux États membres de restreindre ou d'interdire sur leur territoire l’utilisation d’OGM. Il est temps de faire de la protection du vivant et de l’environnement une priorité réelle.

Obiecție în temeiul articolului 112 din Regulamentul de procedură: soia modificată genetic A2704-12 (ACS-GMØØ5-3) (B9-0105/2019) FR  
 

J’ai voté contre l’autorisation de ces OGMs pour deux raisons : Tout d’abord, pour une question de cohérence : avec Renaissance, nous avons pris des engagements pour la fin de l’utilisation du glyphosate. Or ces OGM ont été créés pour résister au glyphosate et au glufosinate. Autrement dit, s’ils étaient autorisés, ils pourraient entrer sur le sol européen tout en contenant des résidus de ces produits. En adéquation avec notre position concernant le glyphosate et en l’absence de ré-autorisation du glufosinate depuis août 2018, il convient de ne pas importer de produits y étant exposés. Ensuite, l’autorisation de toutes les mises sur le marché des OGM sont rejetées depuis 2015, tant que la Commission ne fait pas de nouvelle proposition législative permettant aux États membres de restreindre ou d'interdire sur leur territoire l’utilisation d’OGM. Il est temps de faire de la protection du vivant et de l’environnement une priorité réelle.

Obiecție în temeiul articolului 112 din Regulamentul de procedură: porumbul modificat genetic MON 89034 × 1507 × MON 88017 × 59122 × DAS-40278-9 și porumbul modificat genetic obținut din combinarea a două, trei sau patru dintre evenimentele unice MON 89034, 1507, MON 88017, 59122 și DAS-40278-9 (B9-0106/2019) FR  
 

J’ai voté contre l’autorisation de ces OGMs pour deux raisons : Tout d’abord, pour une question de cohérence : avec Renaissance, nous avons pris des engagements pour la fin de l’utilisation du glyphosate. Or ces OGM ont été créés pour résister au glyphosate et au glufosinate. Autrement dit, s’ils étaient autorisés, ils pourraient entrer sur le sol européen tout en contenant des résidus de ces produits. En adéquation avec notre position concernant le glyphosate et en l’absence de ré-autorisation du glufosinate depuis août 2018, il convient de ne pas importer de produits y étant exposés. Ensuite, l’autorisation de toutes les mises sur le marché des OGM sont rejetées depuis 2015, tant que la Commission ne fait pas de nouvelle proposition législative permettant aux États membres de restreindre ou d'interdire sur leur territoire l’utilisation d’OGM. Il est temps de faire de la protection du vivant et de l’environnement une priorité réelle.

Cadrul financiar multianual 2021-2027 și resursele proprii: e vremea să răspundem așteptărilor cetățenilor (B9-0110/2019, B9-0112/2019, B9-0113/2019) FR  
 

En votant pour cette résolution, je souhaite apporter mon soutien à la position du Parlement européen sur le prochain cadre financier pluriannuel. Avec un budget s’élevant à 1,3 % du PIB européen, l’Union européenne se donnerait les moyens nécessaires pour affronter les nombreux défis auxquels elle fait face. Le prochain budget se doit d’être à la hauteur de l’enjeu climatique, en étant complètement compatible avec l’accord de Paris sur le changement climatique. Il doit aussi avoir un impact concret sur le quotidien des citoyens européens, en augmentant le financement de projets tels qu’Erasmus+ ou du Fonds social européen. Il doit enfin soutenir davantage l’innovation et la transformation numérique de l’économie pour préparer l’avenir et faire de l’Union un leader dans le développement des nouvelles technologies.

Politicile de ocupare a forței de muncă și politicile sociale ale zonei euro (A9-0016/2019 - Yana Toom) FR  
 

J’ai voté pour le rapport « Emploi et politiques sociales de la zone euro » car il est urgent d’agir pour le renforcement des droits sociaux de tous les Européens. Comme le souligne le rapport, la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des travailleurs européens doivent être une priorité, la proportion d’Européens exposée au risque de pauvreté restant encore trop élevée.
Ce projet de résolution est ambitieux à cet égard et invite la Commission à proposer des nouvelles initiatives législatives. Parmi les propositions du rapport, je souhaite souligner celles qui paraissent le plus importantes : la proposition pour la mise en place d’un salaire minimum européen, un de nos engagements de campagne, la garantie européenne de l'enfance pour lutter contre la pauvreté infantile ou encore le projet de régime européen de réassurance des allocations de chômage, afin d’octroyer des prêts aux régimes nationaux d’assurance chômage en période de crise économique.

Contact