Emmanuel MAUREL Emmanuel MAUREL
Emmanuel MAUREL

Grupul Stângii din Parlamentul European - GUE/NGL

Membru

Franța - Gauche républicaine et socialiste (Franța)

Data nașterii : , Epinay sur Seine

Prima pagină Emmanuel MAUREL

Vicepreședinte

DMAG
Delegația pentru relațiile cu țările din Maghreb și Uniunea Maghrebului Arab, inclusiv comisiile parlamentare mixte UE-Maroc, UE-Tunisia și UE-Algeria

Membru

INTA
Comisia pentru comerț internațional
AIDA
Comisia specială pentru inteligența artificială în era digitală

Membru supleant

AFET
Comisia pentru afaceri externe
JURI
Comisia pentru afaceri juridice
DMED
Delegația la Adunarea Parlamentară a Uniunii pentru Mediterana

Activități recente

Situația statului de drept în Uniunea Europeană și aplicarea Regulamentului 2020/2092 privind condiționalitatea (B9-0317/2021, B9-0319/2021, B9-0320/2021) FR

10-06-2021
Explicații scrise ale votului

Le règlement sur la conditionnalité liée à l’état de droit dans l’Union européenne est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Il autorise la Commission à conditionner les aides européennes au respect de certains principes. Nous, députés européens, demandons donc à la Commission européenne d’appliquer prestement ce dit règlement. Les gouvernements polonais et hongrois portent atteinte aux droits de l’homme et à l’état de droit, consacrés dans l’article 2 du traité de l’Union européenne comme des valeurs fondamentales. La Commission et le Parlement ont déclenché la procédure permise par l’article 7. Mais par cette résolution, le Parlement « regrette que la Commission n’ait pas répondu aux demandes du Parlement avant le 1er juin 2021 et n’ait pas activé la procédure prévue dans le règlement sur la conditionnalité liée à l’état de droit dans les cas les plus évidents de violation de l’état de droit dans l’Union ». Si nous voulons que l’Union Européenne soit crédible et porte haut ses valeurs, nous ne pouvons laisser de telles situations prospérer en son sein. Le règlement permet une action forte, la présente résolution réaffirme la nécessité de son application. C’est donc tout naturellement que j’ai voté en faveur de ce texte.

Controlul Parlamentului European asupra evaluării în curs de către Comisie și Consiliu a planurilor naționale de redresare și reziliență (RC-B9-0331/2021, B9-0331/2021, B9-0333/2021, B9-0334/2021, B9-0335/2021, B9-0337/2021, B9-0338/2021) FR

10-06-2021
Explicații scrise ale votului

Cette résolution dicte les points de contrôle du Parlement européen sur l’évaluation en cours, par la Commission et le Conseil, des plans nationaux pour la reprise et la résilience. Il s’agit pour ces plans de relance d’être solidaire des hommes et des femmes dont la vie a été bouleversée par la pandémie. Or, même s’il comporte des éléments notables sur la transition écologique, la protection de l’emploi ou l’égalité entre les femmes et les hommes, la logique de ce texte est tout autre.
Il ne critique pas les conditionnalités imposées par la Commission à ces plans de relance, les fameuses « réformes structurelles » trop souvent néfastes pour les travailleurs. Au contraire, il les soutient.
J’ai, par conséquent, décidé de voter contre ce texte.

Inițiativa cetățenească europeană „Să punem capăt erei cuștii” (B9-0296/2021, B9-0302/2021) FR

10-06-2021
Explicații scrise ale votului

Les initiatives citoyennes européennes (ICE) sont un des rares moyens qu’ont les Européens de faire directement entendre leur voix au sein des institutions. Les ICE, en tant que ressort démocratique symbolique, se doivent d’être entendues, et défendues.
C’est le cas de cette initiative signée par 1,4 million d’Européens, et qui vise à interdire l’élevage d’animaux en cage d’ici à 2027. Le premier objectif est d’améliorer le bien-être animal en épargnant aux animaux des souffrances qui leur pourraient être évitées, ce qui est louable.
Mais au-delà de la santé des animaux, c’est aussi notre santé à nous, humains, qui est en jeu. En effet, les élevages intensifs, du fait de la forte promiscuité entre les animaux, mais aussi avec les éleveurs, sont responsables de l’émergence de maladies, des « zoonoses », susceptibles de décimer les élevages, de conduire à l’abattage de milliers de têtes, voire de se transmettre à l’homme.
J’ai donc voté en faveur de ce texte.

Emmanuel MAUREL
Emmanuel MAUREL

Pe site-ul NEWSHUB al PE

Ils n'apprennent donc jamais de leurs erreurs ! Ces contraintes budgétaires sont archaïques, et empêchent toute relance économique. Mais la droite allemande n'a qu’un mot à la bouche : austérité, austérité, austérité ! https://t.co/bH6f6Quu8F 

Encore un petit effort et on aura le droit aux « chars russes sur le place de la Concorde » avant la fin de la semaine. #Regionale2021 https://t.co/9Cd3LsnaPv 

RT @MaximCombes: Dingue : dans son #PlanDeRelance soumis à Bruxelles, la France s'engage à réduire les droits des chômeurs ➡️ "resserrer les conditions d'ouverture des droits" ➡️ "durcir les dégressivité des allocations" Au moment où le CAC40 verse 51 milliards à ses actionnaires. #AlloBercy https://t.co/rNMyHOJN7Y 

Contact

Bruxelles

Strasbourg