Briefing 

 

Newsletter, 25-26 octobre 2012 - Session plénière - Strasbourg  

  • Le Président Martin Schulz annoncera vendredi le lauréat du prix Sakharov 2012 pour la liberté de l'esprit au Parlement, en plénière, après la décision prise avec les chefs de file des groupes politiques. Les trois finalistes sont: Ales Bialiatski, militant des droits de l'homme du Belarus, le groupe punk russe Pussy Riot et deux militants iraniens (Nasrin Sotoudeh et Jafar Panahi).

  • Le projet de législation sur les marchés financiers, visant à enrayer la spéculation sur la hausse des prix alimentaires et les transactions financières de haute fréquence, sera mis aux voix en plénière, vendredi. L'objectif est d'assurer un mandat solide en vue de peaufiner le projet lors des négociations avec les États membres.

  • Les pouvoirs que la coordination des politiques économiques a transférés au niveau européen doivent aller de pair avec une responsabilité démocratique solide de l'ensemble des acteurs, en particulier européens, affirment un projet d'avis mis aux voix vendredi. Dans ce projet, les députés évaluent la coordination du "semestre européen" en 2012, demandent que l'accent soit mis sur la croissance et invitent instamment l'ensemble des parlements nationaux à s'impliquer.

  • Les services diplomatiques et consulaires de tous les États membres de l'UE doivent donner à tout citoyen de l'UE, à la recherche d'une aide à l'étranger, la même protection qu'ils accordent à leurs propres ressortissants, affirment les députés européens dans un projet de résolution qui sera mis aux voix jeudi. Ils demandent également, dans des amendements non contraignants, que les délégations de l'UE jouent un rôle moteur dans les situations de crise.

  • Des signes indiquent que la Russie pourrait adopter un point de vue "minimaliste" par rapport à ses engagements à l'OMC, dont elle est devenue membre cet été. Les députés aborderont ce sujet lors d'un débat avec la Commission, jeudi. Ils demanderont également à quel point l'adhésion de la Russie à l'OMC pourrait changer les relations commerciales UE-Russie, qui sont caractérisées à la fois par une interdépendance et des contrariétés.

  • Les citoyens européens ne bénéficient pas encore pleinement du marché unique, affirme une résolution non contraignante qui sera mise aux voix jeudi, après le débat avec la Commission sur le 20e anniversaire du marché unique. Les députés souligneront les difficultés rencontrées pour enregistrer un véhicule à l'étranger, faire des achats transfrontaliers en ligne, ouvrir un compte bancaire et faire reconnaître les qualifications professionnelles.

  • Les députés demanderont, jeudi, à l'UE de montrer la voie pour garantir que l'élaboration des politiques par l'Union et ses États membres concorde avec la politique de développement européenne. Ils souhaitent mettre fin aux incohérences en ce qui concerne le commerce, l'agriculture, la pêche, et d'autres politiques, qui sapent les objectifs de développement de l'UE.