Contrôle de la gestion du budget de l’UE en 2017 

Les députés évalueront la façon dont le budget 2017 de l’UE a été géré lors d’une série de votes mardi.

Le Parlement se prononcera sur 53 rapports de décharge couvrant chaque institution de l’UE, ainsi que les agences, les entreprises communes et le Fonds européen de développement.


La commission du contrôle budgétaire a approuvé la gestion du budget de chaque institution à l’exception du Conseil et du Bureau européen d’appui en matière d’asile. Les députés de la commission ont donné leur feu vert à la Commission européenne qui gère l’essentiel des dépenses de l’UE.


Tout en saluant la diminution constante des taux d’erreur dans les paiements de l’UE, les députés s’inquiètent entre autres des défaillances dans les marchés publics en Hongrie et en Slovaquie, du conflit d’intérêt du Premier ministre tchèque et de la répartition des paiements liés à l’agriculture dans plusieurs États membres.


Contexte


La décharge représente l’approbation finale de l’exécution du budget pour une année donnée. Le Parlement européen peut octroyer, ajourner ou refuser la décharge. Si la décharge est ajournée, le Parlement peut demander à l’institution concernée de fournir des informations supplémentaires avant un vote sur la décision finale dans le courant de l’année. L’octroi de la décharge clôture un exercice budgétaire déterminé.


Débat: mardi 26 mars

Vote: mardi 26 mars

Procédure: décharge

Conférence de presse: mardi 26 mars à 18 heures, en présence de la rapporteure Inés Ayala Sender