Langue actuelle: FR - français  

Non à la criminalisation de l'éducation sexuelle en Pologne 

Dans un projet de résolution, les députés expriment leur profonde préoccupation face à une législation qui pourrait mettre en prison les enseignants qui dispensent une éducation sexuelle.

Une nouvelle initiative visant à modifier une loi polonaise contre la pédophilie menace ceux qui dispensent une éducation sexuelle aux mineurs, avec des peines allant jusqu'à trois ans de prison. Dans le projet de résolution, les députés expriment leur inquiétude quant aux effets dissuasifs que ce projet pourrait avoir sur les professeurs.


Les députés devraient condamner l'évolution de la situation en Pologne en matière de désinformation, de stigmatisation et d'interdiction de l'éducation sexuelle. Ils appellent aussi le parlement polonais à s'abstenir d'adopter ce projet législatif.


Revoir le débat d’octobre en plénière


Débat: lundi 21 octobre

Vote: jeudi 14 novembre

Procédure: résolution non législative