Briefing 
 

Andrej Babiš (Tchéquie): point sur l’enquête relative aux conflits d’intérêts 

Les députés attendent de la Commission qu’elle les informe des dernières évolutions de l’enquête européenne et des mesures à venir pour protéger les intérêts financiers de l’UE.

Mercredi après-midi, les députés débattront avec le Conseil et la Commission de l’enquête en cours concernant les conflits d’intérêts visant le Premier ministre tchèque Andrej Babiš. Ce dernier aurait usé de son influence durant de nombreuses années pour augmenter sa fortune personnelle grâce aux programmes de l’UE.


Le Parlement européen votera une résolution concluant le débat lors d’une session ultérieure.


Contexte

Le Parlement appelle depuis 2017 à une résolution du problème en Tchéquie. En décembre 2018, les députés ont exprimé leur inquiétude quant aux liens du Premier ministre tchèque avec le groupe Agrofert, qui a reçu d’importantes sommes d’argent via les subventions agricoles de l’UE.


Les députés regrettent également que la Commission soit restée ‘‘passive pendant si longtemps’’ malgré ‘‘les fortes présomptions’’ depuis 2014 selon lesquelles M. Babiš se trouve en conflit d’intérêts dans son rôle de ministre des finances puis de Premier ministre.


Débat: mercredi 15 janvier

Procédure: déclarations du Conseil et de la Commission