Briefing 
 

Mort de George Floyd: les députés débattront du racisme dans le monde et l’UE 

La violence policière à l’encontre des Afro-Américains et les immenses manifestations contre le racisme aux États-Unis et dans l’UE feront l’objet d’un débat et d’une résolution.

Les députés débattront mercredi avec des représentants du Conseil et de la Commission du racisme, de la discrimination et de la violence policière auxquels sont confrontés les minorités, notamment celles d’origine africaine. La sous-commission des droits de l’homme a déjà organisé vendredi dernier un débat sur la situation aux États-Unis suite à la mort de George Floyd. La plénière adoptera une résolution vendredi.


En mars 2019, le Parlement avait appelé l’UE et ses États membres à prendre des mesures pour lutter contre le racisme structurel en Europe. Les députés ont exigé de mettre un terme au profilage racial dans le droit pénal et la lutte contre le terrorisme, et ont appelé à des réparations pour les crimes contre l’humanité commis pendant le colonialisme européen.

Contexte


George Floyd était un Afro-Américain qui est décédé le 25 mai au cours de son arrestation dans la rue par des policiers à Minneapolis, aux États-Unis. Sa mort et d'autres cas similaires ont provoqué des manifestations pacifiques et violentes contre le racisme et la violence policière partout aux États-Unis, ainsi que dans le monde entier, malgré la pandémie actuelle de COVID-19.

Débat: mercredi 17 juin

Vote: vendredi 19 juin

Procédure: déclarations du Conseil et de la Commission, avec résolution