Briefing 
 

Promouvoir l'égalité des sexes dans la politique étrangère et de sécurité 

Les députés appelleront l’UE à reconnaître le rôle central joué par les femmes dans la politique étrangère et la sécurité internationale et à adapter ses politiques en conséquence.

Le texte non législatif fera l’objet d’un débat jeudi et d’un vote vendredi. Il appelle le Service européen pour l’action extérieure, la Commission, les agences de l’UE et les États membres à intégrer de façon systématique la dimension de genre dans la politique étrangère et de sécurité de l’UE, ainsi qu’à prendre en compte les formes multiples de discrimination (comme le racisme, le sexisme ou le classisme) subies par les personnes marginalisées.


Le rapport souligne également que les femmes jouent un rôle essentiel dans la consolidation de la paix dans les pays en proie à des conflits. La participation équitable des femmes dans les négociations en matière de politique étrangère et dans les processus de paix et de sécurité de l’Union est liée à une plus grande prospérité économique et au développement de la sécurité, de la démocratie et d’une paix durable dans le monde, affirment les députés.


Contexte

Les femmes demeurent largement sous-représentées et sous-évaluées en politique et dans les processus décisionnels dans l’UE et dans le monde, notamment dans les domaines de la politique étrangère et de la sécurité mondiale. Dans l’UE, on ne compte que six femmes ministres de la défense et trois femmes ministres des affaires étrangères.


Débat: jeudi 22 octobre

Vote: vendredi 23 octobre

Procédure: résolution non législative